L’Argentinazo, décembre 2001
  • Argentine
    Cinq ans après le soulèvement
    Que reste-t-il de la radicalité, de l’auto-organisation et des espoirs de l’« Argentinazo » ? Plus qu’il ne paraît. Et, bien qu’avec quelque retard, des effets positifs ont touché le mouvement ouvrier et la gauche (...)
    | 12 février 2007 | Lire la suite
  • Argentine : la fin de la crise ?
    Depuis décembre 2001, l’Argentine ne rembourse plus sa dette publique due à des créanciers privés. Après de multiples négociations, le gouvernement vient de sortir du plus gros défaut de paiement de l’histoire (plus de 100 milliards (...)
    | 23 mai 2005 | Lire la suite
  • L’Argentine après le “default” : reconstruire l’Etat
    Trois ans après avoir déclaré la cessation de paiements, l’Argentine réintègre le système financier international. Le président Nestor Kirchner affronte pour le moment une dure bataille contre les entreprises privatisées et entend que les (...)
    | 10 mai 2005 | Lire la suite
  • Le ferment argentin : des privatisations sauvages à la reconquête du commun
    Nul ne peut dire à l’heure actuelle dans quelle direction cette dynamique va se développer. Mais ce qui est sûr, c’est que l’expérience argentine témoigne d’une formidable exigence d’autonomie du mouvement de (...)
    | janvier 2003 | Lire la suite
  • Anniversaire de l’Argentinazo
    Argentine : un an de lutte populaire
    Retour analytique sur le soulèvement argentin de décembre 2001. Le 19 et 20 décembre 2001, une manifestation et un cacerolazo gigantesques et spontanés se débarrassaient du gouvernement du président Fernando de la Rúa et de son ministre de (...)
    | 22 décembre 2002 | Lire la suite
  • Les indiens, 510 ans dans le corralito
    Les Argentins qui ne descendirent pas des bateaux
    La blague est vieille : les Mexicains descendent des Aztèques ; les Péruviens, des Incas ; et pour ce qui est des Argentins ? Ils descendent des bateaux. Jusqu’en 1994, la Constitution argentine ordonnait aux pouvoirs de l’État de (...)
    | 10 novembre 2002 | Lire la suite
  • Sur l’Argentinazo
    Le "quilombo" argentin
    Le quilombo argentin s’est constitué, lui aussi, à partir d’un désir de liberté. La liberté de pouvoir décider sans contrainte de la destination du bien commun, qui consiste selon B. Spinoza en la félicité de tous et de chacun. En ce (...)
    | octobre 2002 | Lire la suite
  • Interview d’Eduardo Lucita
    Le laboratoire argentin
    Depuis des années, l’Argentine a été un laboratoire pour les recettes néolibérales imposées par les institutions financières internationales. La crise actuelle que vit le pays est le résultat de ces ajustements et constitue un cinglant (...)
    | avril 2002 | Lire la suite
  • L’Argentine de l’Argentinazo
    Argentine : le paysage de la grande révolte
    Depuis deux mois, un état de révolte populaire prend forme dans tout le pays. Manifestations hebdomadaires à la Plaza de Mayo, cacerolazos systématiques devant les portes des banques, réunions de quartier, assemblées générales au Parque (...)
    | 5 mars 2002 | Lire la suite
  • Argentinazo
    "Le 20 décembre, les policiers ont tué de sang-froid"
    Extrait d’une enquête publiée par le journal argentin Página 12, février 2002, sur les événements de décembre 2001. La légende d’une des photos de Página 12 publiée avec cette enquête le 30 décembre 2001 émet l’hypothèse (...)
    | février 2002 | Lire la suite
  • Après l’Argentinazo
    Ce qui se joue en Argentine
    Extrait d’un livre écrit dans l’urgence, dans le cours même d’un mouvement dont l’issue n’est pas connue ni même prévisible. Extrait de "Que se vayan todos, le peuple d’Argentine se soulève !". Ce livre (...)
    | 2002 | Lire la suite
RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info