Note d’analyse
Les exportations d’armes vers l’Amérique du Sud
par Pierre Martinot
Article publié le 6 mars 2009

Portés par une conjoncture économique favorable, les pays d’Amérique du Sud ont consacré une attention plus significative à leurs budgets militaires depuis 2000.

Comment faut-il interpréter ces hausses budgétaires ? Faut-il y voir une course aux armements classique ou une politique de modernisation d’un arsenal militaire devenu obsolète dans la plupart des pays du continent ?

Sur fond de tensions régionales et en raison des relations tendues qu’entretiennent de nombreux pays latino-américains avec les États-Unis, ce consumérisme militaire a suscité et suscite encore des réactions, voire des inquiétudes.

1. Introduction

Les exportations d’armes et d’équipements militaires vers l’Amérique du Sud se portent bien1. A tel point qu’elles commencent sérieusement à préoccuper les observateurs internationaux, dans un sous-continent pourtant davantage confronté à des phénomènes de violences intérieures qu’à de véritables conflits militaires régionaux. L’importance des récentes acquisitions militaires du Venezuela et du Chili, l’augmentation du budget militaire du Brésil ou encore l’importante assistance militaire américaine à la Colombie sont désormais devenues des thèmes prioritaires de l’agenda politique et diplomatique régional et international. A l’analyse, cette frénésie générale semble moins due à l’imminence d’un conflit régional qu’à un contexte économique actuellement favorable pour la plupart de ces pays, profitant de cette opportunité économique pour opérer une modernisation de leurs moyens de défense et de sécurité. Cette Note se propose d’analyser les exportations d’armes vers l’Amérique du Sud. Il est nécessaire de se pencher sur ces 12 pays du sous-continent tant cette région du monde, si proche des États-Unis, connaît des évolutions politiques significatives et se retrouve aujourd’hui au centre d’enjeux énergétiques de premier plan. Nous tenterons donc de comprendre les raisons de la hausse des dépenses militaires dans la plupart de ces pays en nous intéressant également aux exportateurs d’armes les plus en vue dans la région. Ceci pour mieux comprendre le nouvel équilibre géostratégique qui se dessine dans le sous-continent.

Pour lire la suite de cet article, téléchargez le fichier PDF ci-dessous.

Document(s) à télécharger :

Source : Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité, octobre 2008.

Les opinions exprimées et les arguments avancés dans cet article demeurent l'entière responsabilité de l'auteur-e et ne reflètent pas nécessairement ceux du Réseau d'Information et de Solidarité avec l'Amérique Latine (RISAL).
RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info