Eduardo Tamayo G.
  • Equateur
    Les médias contre la « révolution citoyenne »
    Les médias privés de l’Équateur, à l’instar de ceux du Venezuela et de Bolivie, jouent aujourd’hui un rôle d’acteurs politiques d’opposition, même s’ils s’en défendent de manière répétée. L’expérience vénézuélienne, où les médias privés ont remplacé les partis politiques d’opposition tombés en disgrâce et se sont même impliqués dans le coup d’État (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 18 septembre 2007 | Lire la suite
  • Equateur
    Il n’y a pas de roses sans épines
    « N’achète pas de fleurs car tu achètes la mort », « Oui au travail dans la dignité », « Des dollars pour les patrons, des épines pour les travailleurs ». Ces cris se firent bien entendre, aux alentours de l’aéroport Mariscal Sucre de Quito [capitale de l’Equateur]. Une centaine de travailleurs et travailleuses de l’entreprise Rosas del Ecuador (Roses d’Equateur), en grève depuis (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información , Noticias Aliadas | 23 mai 2006 | Lire la suite
  • Amérique centrale
    Les « Maras » : une nouvelle menace internationale ?
    La nouvelle menace pour la sécurité nationale et internationale s’appelle aujourd’hui maras. Les gouvernements ont donné une telle envergure à leurs actions violentes et leur caractère international qu’elle a justifié la tenue, dans la seule année 2005, de deux sommets présidentiels en Amérique centrale, en plus de dizaines de réunions entre des responsables de la police et des ministres de la (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 22 décembre 2005 | Lire la suite
  • Equateur : vers une assemblée constituante ?
    La proposition présidentielle relative à la convocation d’une assemblée nationale constituante, agite de nouveau la fourmilière politique et met face à face les forces sociales qui souhaitent des changements profonds dans le pays, et la dénommée « classe politique » qui aspire au maintien du statu quo pour conserver ses privilèges. Le président Alfredo Palacio, au pouvoir depuis l’insurrection (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 15 novembre 2005 | Lire la suite
  • Equateur : l’actualité de la lutte pour le contrôle du pétrole
    Comme l’ont fait avant eux les Boliviens dans leur pays, les Équatoriens contestent le fait que les sociétés pétrolières internationales se taillent la part du lion et n’apportent aux régions dont est extrait l’or noir tant convoité, que pollution environnementale, sous-développement et pauvreté. La grève qui a éclaté dans les provinces amazoniennes de Sucumbios et de Orellana, d’où (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 10 novembre 2005 | Lire la suite
  • Equateur : affrontement politique sans issue
    Dans un climat marqué par de violents attentats et un conflit non résolu autour de la Cour suprême de justice, le gouvernement de Lucio Gutiérrez tente d’imposer le traité de libre-échange (TLC) avec les Etats-Unis qui serait l’apogée du projet néolibéral. L’affrontement politique pour le contrôle de la Cour suprême de justice dure maintenant depuis trois mois, sans trouver d’issue. Il (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 28 mars 2005 | Lire la suite
  • Assemblée de l’OEA : Au-delà des discours officiels
    La presse signale que l’accès à la mer de la Bolivie, la situation politique au Venezuela, les nouveaux mécanismes pour la lutte contre la corruption et l’élection de Miguel Angel Rodríguez en tant que secrétaire général, sont quelques-uns des thèmes principaux qu’a abordé la XXXIVe assemblée ordinaire de l’Organisation des Etats américains (OEA) qui a eu lieu du 6 au 8 juin au milieu des (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 28 juin 2004 | Lire la suite
  • Interview d’Alirio Uribe, défenseur des droits humains
    Colombie : le risque d’une réélection de Alvaro Uribe
    « Il s’agit d’un gouvernement perdu, perdu pour la paix, pour une solution politique. C’est un gouvernement qui n’a pas de politique des droits humains » , affirme le défenseur des droits humains Alirio Uribe, membre du Collectif d’avocats José Alvear Restrepo, qui ajoute qu’actuellement « le risque existe que le président se fasse réélire avec l’aide des médias ». (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 29 avril 2004 | Lire la suite
  • Amérique du Sud : la crise du gaz touche six pays
    La crise énergétique de l’Argentine et la décision de ce pays de restreindre la vente de gaz au Chili ne provoque pas seulement des affrontements diplomatiques entre les deux pays mais crée un climat de tension en Bolivie où les organisations sociales s’opposent à la vente du gaz bolivien à l’Argentine parce qu’elles estiment que cette vente profitera au Chili et aux transnationales. (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 14 avril 2004 | Lire la suite
  • Campagne électorale présidentielle
    Salvador : le spectre du communisme
    Avec la chute du Mur de Berlin, c’est le "communisme" qui a disparu a-t-on prétendu. Mais ce n’est pas le cas des anticommunistes qui, comme au Salvador, continuent à agiter le spectre du communisme afin d’essayer de freiner le candidat du Front Farabundo Marti pour la Libération nationale (FMLN), Shafik Handal, qui a de grandes chances de triompher dans la bataille électorale présidentielle du (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 16 mars 2004 | Lire la suite
  • Haïti : Le départ d’Aristide. Et après ?
    L’avancée des forces paramilitaires et la pression des Etats-Unis, de la France et du Canada ont porté l’estocade finale au gouvernement de Jean-Bertrand Aristide qui a dû s’enfuir à destination de la République centrafricaine le 29 février. Alors que le chaos s’était emparé de la capitale Port-au-Prince et que se multipliaient les affrontements, qui firent dix morts, et les pillages (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 2 mars 2004 | Lire la suite
  • Interview de L. Evelys Andrade, Organisation nationale indigène de Colombie (ONIC)
    Les indigènes et le Plan Colombie
    Selon Luis Evelys Andrade, président de l’Organisation nationale indigène de Colombie (ONIC), la politique de « sécurité démocratique » du gouvernement de Alvaro Uribe n’est pas la plus appropriée pour les peuples indigènes parce qu’elle génère plus d’insécurité : militarisation, emprisonnement des dirigeants, déplacements forcés, désarticulation des processus organisationnels ... Le (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 9 février 2004 | Lire la suite