John Ross
  • Mexique
    Le Chiapas, un État assiégé par les transnationales
    La marchandisation du mouvement zapatiste a récemment atteint des sommets d’absurdité dans le New York Times, qui a qualifié les villages rebelles du sud-est du Chiapas de destination touristique à la mode et à bas prix. « Chiapas Is Cheap ! Indian Villages Flourish And The Price Is Right ! » (« Le Chiapas est bon marché ! Les villages indigènes sont florissants et les prix sont bons ! ») pouvait-on lire (...)
    NACLA | 26 avril 2009 | Lire la suite