Charles-André Udry
  • Jon Sobrino face au myrmidon Benoît XVI
    Début mars, le quotidien de l’Etat espagnol, El País, annonce que le pape Benoît XVI - un nom qui renvoie aux termes de « douceur » et d’« indulgence » - condamne Jon Sobrino, sans préciser la sanction. Un concentré de diplomatie vaticane. Jon Sobrino est l’un des théologiens majeurs de l’Amérique latine. Il appartient au courant de la théologie de la libération. Ratzinger-Benoît XVI (...)
    A l’Encontre | 2 mai 2007 | Lire la suite
  • Réforme agraire et réappropriation territoriale indigène
    En Bolivie, depuis plusieurs semaines, la Ley de Reconduccion Communautaria de la Reforma Agraria est l’enjeu d’un affrontement très dur entre le gouvernement d’Evo Morales et les partis exprimant les positions et les intérêts des grands propriétaires terriens et, plus généralement, des défenseurs de la propriété privée. Ainsi, depuis deux semaines, les trois partis de droite au Sénat - Poder (...)
    A l’Encontre | 15 décembre 2006 | Lire la suite
  • Brésil
    Elections présidentielles 2006 : le Front de gauche, le deuxième tour et... (II)
    Dans l’attente du 29 octobre 2006 - qui va clore le deuxième tour de l’élection présidentielle au Brésil - la bipolarisation médiatique entre Lula et Alckmin a pris une acuité qui ne pouvait que dépasser celle du premier tour. Au sein de la bourgeoisie, une fraction pense que le prestige de Lula auprès de la classe ouvrière et de secteurs populaires sera plus favorable pour mener à bien - sans (...)
    A l’Encontre | 25 octobre 2006 | Lire la suite
  • Brésil
    Les élections brésiliennes mises en perspective (I)
    Le 1er octobre 2006, premier tour de l’élection présidentielle. Luiz Inacio Lula da Silva, président de la République fédérale du Brésil et membre du Parti des travailleurs (PT), obtient 48,6% des voix, 46 661 741 citoyens et citoyennes ont voté pour lui (le vote est obligatoire, avec quelques exceptions). Son rival, Geraldo Alckmin, du Parti de la social-démocratie brésilienne (PSDB), réunit 41,6% des (...)
    A l’Encontre | 17 octobre 2006 | Lire la suite
  • Brésil : quand la corruption est le fruit d’une orientation gouvernementale
    Le Parti des travailleurs (PT) traverse sa plus importante crise depuis 25 ans. Elle met brutalement en évidence la mutation du PT, liée à son institutionnalisation croissante. Elle ne va cependant pas stimuler un tournant dans la politique gouvernementale. Il n’est pas nouveau qu’un parti organisant et représentant les salarié-e-s connaisse une mutation et un changement social et politique dans (...)
    La Brèche | 12 septembre 2005 | Lire la suite
  • Elections au Brésil : le PT a perdu une métropole et une ville symbole
    Le deuxième tour des élections municipales se tenait ce 31 octobre au Brésil. Premier constat : le PT a perdu une métropole, São Paulo, où l’affrontement électoral municipal fonctionnait, partiellement, comme un test national. Marta Suplicy, ex-maire, a obtenu seulement 45 % des voix contre José Serra, le leader du PSDB (Parti de la social-démocratie brésilienne) et ancien candidat battu par Lula lors des (...)
    1er novembre 2004 | Lire la suite
  • Un an de gouvernement Lula
    Brésil : les défis d’une période politique nouvelle
    6 décembre 2003 | Lire la suite
  • Lazare ressuscité
    Venezuela : coup d’Etat et riposte plébéienne
    Les présentateurs et présentatrices des journaux télévisés et les éditorialistes de la presse francophone dite grande - pour des raisons difficiles à arrêter - sont des lecteurs assidus des Maximes de la Rochefoucauld. Tous méditent, quotidiennement, cet adage : « On n’est jamais si ridicule par les qualités que l’on a que par celles que l’on affecte d’avoir. » Nous prenons le risque du (...)
    A l’Encontre | avril 2002 | Lire la suite