Tania Molina

Journaliste.

  • Mexique : dix années de mort à la frontière. Combien encore ?
    Sur la scène nationale, les sans papiers qui meurent à la frontière font partie de la rubrique "faits divers". Dans le débat sur les migrations, ils ne sont que des numéros. Mais derrière chaque chiffre, il y a un nom, un visage, une histoire, qui prouve que la faim est toujours plus forte que la peur et qu’aucune politique de sécurité frontalière - aussi inefficace qu’hypocrite - ne pourra contenir (...)
    La Jornada | 18 novembre 2004 | Lire la suite