Adolfo Perez Esquivel

Prix Nobel de la Paix en 1980 et directeur du Servicio de Paz y Justicia (Serpaj) en Argentine.

  • Argentine, Uruguay
    Entre colère et tristesse : le feuilleton des fabriques de papiers
    Les gouvernants de l’Argentine et de l’Uruguay devraient toujours se souvenir que ces deux peuples frères sont unis par l’histoire et par la vie. Mais malheureusement, aujourd’hui, ils s’affrontent à cause de la construction de deux usines de cellulose à Fray Bento en Uruguay, juste en face de la cité argentine de Gualeguaychi. Comme on n’arrivait pas à trouver une solution (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 27 juin 2006 | Lire la suite
  • Quelque chose sent mauvais en Argentine
    Argentine : les "culs sales" et l’impunité.
    En Argentine, beaucoup voudraient faire oublier leur participation aux atrocités commises pendant la dictature ou leur silence complice durant cette période. Par tous les moyens, ils essayent d’imposer l’oubli et l’impunité. Adolfo Pérez Esquivel, Prix Nobel de la Paix en 1980 et directeur du Servicio de Paz y Justicia (Serpaj) en Argentine, se révolte ici contre les manigances sournoises de (...)
    Rebelión | 17 février 2005 | Lire la suite
  • Justice internationale
    Des bourreaux et de leur impunité
    Au cours des récentes années, surtout après les crimes de masse commis, de 1992 à 1995, dans les guerres en ex-Yougoslavie, ou après le génocide de 1994 au Rwanda, la communauté internationale s’est penchée sérieusement sur la nécessité de protéger les droits de la personne, aussi bien à l’échelle planétaire qu’à l’échelon régional. Au sein des Nations unies, ou de l’Organisation (...)
    El Diplo / Le Monde diplomatique | janvier 1997 | Lire la suite