Histoire & mémoire
  • Salvador
    L’un des blocs de votants qui ne souhaite pas voir le Front Farabundo Marti de libération nationale (FMLN) salvadorien devenir plus « pragmatique » sur le plan politique est celui de la communauté des ex-combattants qui a vécu en exil une bonne partie de la guerre. Ce groupe – la base du parti - est connu comme le « voto duro » (le noyau dur) et a reçu des terres récupérées par le gouvernement après les accords de paix de 1992. Pour ses membres, une victoire du FMLN (...Lire la suite)
    Jacob Wheeler | 14 mars 2009
  • Venezuela
    Le 27 février 1989, débute à Caracas l’un des évènements historiques les plus signifiants du changement de période politique de la fin des années 80. Quelques mois avant la chute du mur de Berlin, les Vénézuéliens vivant majoritairement dans les quartiers pauvres (80% de la population) se révoltent contre l’application brutale des mesures du FMI par le vice-président de l’Internationale Socialiste de l’époque : Carlos A. Pérez (CAP). La réponse politique du (...Lire la suite)
    Julien Terrié | 27 février 2009
  • Christophe Colomb a-t-il découvert l’Amérique en 1492 ? Ou bien sont-ce les Vikings qui l’ont découverte avant lui ? Mais, avant les Vikings, ceux qui vivaient là, n’existaient-ils pas ? L’histoire officielle nous raconte que Vasco Núñez de Balboa fut le premier homme à voir les deux océans depuis un sommet du Panama. Ceux qui vivaient là, étaient-ils aveugles ? Qui a donné leurs premiers noms au maïs et à la pomme de terre, et à la tomate, et au chocolat, et (...Lire la suite)
    Eduardo Galeano | 20 novembre 2007
  • Des Caraïbes à l’Afghanistan, en passant par l’Europe
    Iran, Chili, Nicaragua… Depuis les années 1950, les guerres « sales » menées par la Central Intelligence Agency (CIA) défraient régulièrement la chronique et, lorsqu’elles sont révélées, font même parfois scandale aux Etats-Unis. En créant la Fondation nationale pour la démocratie, le président Ronald Reagan a doté Washington d’un outil moins voyant et surtout moins controversé que la CIA. Mais dont l’objectif reste le même : déstabiliser, par le financement de leurs (...Lire la suite)
    Hernando Calvo Ospina | 11 septembre 2007
  • Réflexions à partir de Walter Benjamin
    Nous sommes habitués à classer les différentes philosophies de l’histoire selon leur caractère progressiste ou conservateur, révolutionnaire ou nostalgique du passé. Walter Benjamin échappe à ces classifications. C’est un critique révolutionnaire de la philosophie du progrès, un romantique adversaire du conservatisme, un nostalgique du passé qui rêve de l’avenir, un matérialiste fasciné par la théologie. Il est, au sens strict du mot, inclassable. Il se réclamait, depuis (...Lire la suite)
    Michael Löwy | 3 septembre 2007
  • L’origine des « républiques bananières »
    Créée en 1899, la compagnie bananière United Fruit s’est installée en quelques d’années dans environ une dizaine de pays du continent. Les pionniers de l’empire de la banane n’étaient pas des économistes, ni des comptables, ni des administrateurs d’entreprise ni, encore moins, des philanthropes. C’était des spéculateurs, des aventuriers et des débrouillards prêts à s’enrichir par n’importe quel moyen. En 1916, un diplomate états-unien (...Lire la suite)
    Roberto Bardini | 18 juillet 2007
  • Libérateur, au début du XIXe siècle, de l’Argentine, du Chili et du Pérou, San Martín fut un homme magnanime et un militaire exceptionnel, à l’écart de la politique politicienne. Rares sont les artisans de l’émancipation de l’Amérique latine qui ont réussi à créer un tel consensus autour de leur personne. Ce fait tient quasiment du miracle lorsqu’on sait que le général Juan José de San Martín était argentin, car les figures historiques les plus adulées sont (...Lire la suite)
    Thibaut Kaeser | 28 août 2006
  • Durant l’été 1969, les matches de qualifications pour la Coupe du monde entre le Honduras et le Salvador ont servi de déclencheur à une guerre courte et meurtrière. Un reflet des tensions propres à l’Amérique centrale des années 1960. Juillet 1969. Le monde a les yeux rivés sur la mission Apollo XI qui s’apprête à atterrir sur la lune. Une génération de baby boomers contestataire regarde le ciel, oubliant un moment le bourbier vietnamien. Bientôt, les « trois jours de (...Lire la suite)
    Thibaut Kaeser | 6 juillet 2006
  • L’aube du 24 mars 1976. La Junte militaire dirigée par le général Jorge Rafael Videla prend le pouvoir. Le coup d’Etat écarte Isabel Perón, présidente depuis le décès de son mari, Juan Perón, le 1er juillet 1974. « Isabelita », politiquement incapable, complaisante dans sa manière de gouverner et complètement alignée à l’extrême droite, avait accepté les groupes paramilitaires (Alliance anticommuniste argentine, les trois AAA) promus par certains de ses collaborateurs. (...Lire la suite)
    Sergio Ferrari | 24 mars 2006
  • Vie et mort de l’Union patriotique
    En mai 1985, dans le cadre de négociations tentant d’apporter une solution au conflit armé dont souffre aujourd’hui encore la Colombie, naissait l’Union patriotique. L’extermination des membres de ce parti d’opposition explique en partie la durée et la cruauté de cette interminable tragédie : un contexte de démocratie formelle camouflant des techniques sophistiquées d’élimination systématique des opposants. Dans le cadre d’un conflit armé qui (...Lire la suite)
    Claudia Girón Ortiz , Iván Cepeda Castro | 8 août 2005
  • Entretien avec Marie-Monique Robin
    Le film documentaire Escadrons de la Mort : l’école française, réalisé par la journaliste et historienne française Marie-Monique Robin décrit la participation et la collaboration des militaires français avec les dictatures sud-américaines durant les années 1970 et 1980, en particulier avec la junte militaire argentine. Dans un entretien avec le quotidien argentin Página 12, Marie-Monique Robin rappelle : « L’Etat Major argentin a proposé en 1959 un accord pour que des experts (...Lire la suite)
    Ana Bianco | 22 octobre 2004
  • Nous publions ci-dessous une traduction du rapport "Colombia : Fifty Years of Violence", écrit en 1999 par Gary Leech pour le Colombia Journal (anciennement Colombia Report). Si ce texte date déjà de plusieurs années, il donne néanmoins aux lecteurs de nombreuses données sur l’histoire de la Colombie et des éléments de compréhension de la tragique actualité du conflit armé interne. Introduction La guerre civile en Colombie donne lieu à de graves violations des droits de (...Lire la suite)
    Gary Leech | 18 juin 2004
  • Pour comprendre l’Argentine d’aujourd’hui
    Parallèlement à la chute du National-Fascisme en Europe, l’Argentine a vu surgir le populisme péroniste. Pour en tracer un portrait, il est nécessaire de remonter aux origines de la classe ouvrière. Né dans cette même conjoncture mondiale, et victorieux aux élections présidentielles de 1946, il fut aussi le produit des contradictions des forces armées. Celles-ci, enracinées dès le début du siècle dans un contexte social complexe du fait des continuités et ruptures du processus des (...Lire la suite)
    Léa Terbach | 2002
RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info