Histoire & mémoire
  • Salvador
    L’un des blocs de votants qui ne souhaite pas voir le Front Farabundo Marti de libĂ©ration nationale (FMLN) salvadorien devenir plus « pragmatique  » sur le plan politique est celui de la communautĂ© des ex-combattants qui a vĂ©cu en exil une bonne partie de la guerre. Ce groupe – la base du parti - est connu comme le « voto duro  » (le noyau dur) et a reçu des terres rĂ©cupĂ©rĂ©es par le gouvernement après les accords de paix de 1992. Pour ses membres, une victoire du (...Lire la suite)
    Jacob Wheeler | 14 mars 2009
  • Venezuela
    Le 27 fĂ©vrier 1989, dĂ©bute Ă Caracas l’un des Ă©vènements historiques les plus signifiants du changement de pĂ©riode politique de la fin des annĂ©es 80. Quelques mois avant la chute du mur de Berlin, les VĂ©nĂ©zuĂ©liens vivant majoritairement dans les quartiers pauvres (80% de la population) se rĂ©voltent contre l’application brutale des mesures du FMI par le vice-prĂ©sident de l’Internationale Socialiste de l’Ă©poque : Carlos A. PĂ©rez (CAP). La rĂ©ponse (...Lire la suite)
    Julien TerriĂ© | 27 février 2009
  • Christophe Colomb a-t-il dĂ©couvert l’AmĂ©rique en 1492 ? Ou bien sont-ce les Vikings qui l’ont dĂ©couverte avant lui ? Mais, avant les Vikings, ceux qui vivaient lĂ , n’existaient-ils pas ? L’histoire officielle nous raconte que Vasco Núñez de Balboa fut le premier homme Ă voir les deux ocĂ©ans depuis un sommet du Panama. Ceux qui vivaient lĂ , Ă©taient-ils aveugles ? Qui a donnĂ© leurs premiers noms au maĂŻs et Ă la pomme de terre, et Ă la tomate, et au (...Lire la suite)
    Eduardo Galeano | 20 novembre 2007
  • Des CaraĂŻbes Ă l’Afghanistan, en passant par l’Europe
    Iran, Chili, Nicaragua… Depuis les annĂ©es 1950, les guerres « sales  » menĂ©es par la Central Intelligence Agency (CIA) dĂ©fraient rĂ©gulièrement la chronique et, lorsqu’elles sont rĂ©vĂ©lĂ©es, font mĂŞme parfois scandale aux Etats-Unis. En crĂ©ant la Fondation nationale pour la dĂ©mocratie, le prĂ©sident Ronald Reagan a dotĂ© Washington d’un outil moins voyant et surtout moins controversĂ© que la CIA. Mais dont l’objectif reste le mĂŞme : dĂ©stabiliser, par le (...Lire la suite)
    Hernando Calvo Ospina | 11 septembre 2007
  • RĂ©flexions Ă partir de Walter Benjamin
    Nous sommes habituĂ©s Ă classer les diffĂ©rentes philosophies de l’histoire selon leur caractère progressiste ou conservateur, rĂ©volutionnaire ou nostalgique du passĂ©. Walter Benjamin Ă©chappe Ă ces classifications. C’est un critique rĂ©volutionnaire de la philosophie du progrès, un romantique adversaire du conservatisme, un nostalgique du passĂ© qui rĂŞve de l’avenir, un matĂ©rialiste fascinĂ© par la thĂ©ologie. Il est, au sens strict du mot, inclassable. Il se (...Lire la suite)
    Michael Löwy | 3 septembre 2007
  • L’origine des « rĂ©publiques bananières  »
    CrĂ©Ă©e en 1899, la compagnie bananière United Fruit s’est installĂ©e en quelques d’annĂ©es dans environ une dizaine de pays du continent. Les pionniers de l’empire de la banane n’Ă©taient pas des Ă©conomistes, ni des comptables, ni des administrateurs d’entreprise ni, encore moins, des philanthropes. C’Ă©tait des spĂ©culateurs, des aventuriers et des dĂ©brouillards prĂŞts Ă s’enrichir par n’importe quel moyen. En 1916, un diplomate (...Lire la suite)
    Roberto Bardini | 18 juillet 2007
  • LibĂ©rateur, au dĂ©but du XIXe siècle, de l’Argentine, du Chili et du PĂ©rou, San MartĂ­n fut un homme magnanime et un militaire exceptionnel, Ă l’Ă©cart de la politique politicienne. Rares sont les artisans de l’Ă©mancipation de l’AmĂ©rique latine qui ont rĂ©ussi Ă crĂ©er un tel consensus autour de leur personne. Ce fait tient quasiment du miracle lorsqu’on sait que le gĂ©nĂ©ral Juan JosĂ© de San MartĂ­n Ă©tait argentin, car les figures historiques les (...Lire la suite)
    Thibaut Kaeser | 28 août 2006
  • Durant l’Ă©tĂ© 1969, les matches de qualifications pour la Coupe du monde entre le Honduras et le Salvador ont servi de dĂ©clencheur Ă une guerre courte et meurtrière. Un reflet des tensions propres Ă l’AmĂ©rique centrale des annĂ©es 1960. Juillet 1969. Le monde a les yeux rivĂ©s sur la mission Apollo XI qui s’apprĂŞte Ă atterrir sur la lune. Une gĂ©nĂ©ration de baby boomers contestataire regarde le ciel, oubliant un moment le bourbier vietnamien. BientĂ´t, les « (...Lire la suite)
    Thibaut Kaeser | 6 juillet 2006
  • L’aube du 24 mars 1976. La Junte militaire dirigĂ©e par le gĂ©nĂ©ral Jorge Rafael Videla prend le pouvoir. Le coup d’Etat Ă©carte Isabel PerĂłn, prĂ©sidente depuis le dĂ©cès de son mari, Juan PerĂłn, le 1er juillet 1974. « Isabelita  », politiquement incapable, complaisante dans sa manière de gouverner et complètement alignĂ©e Ă l’extrĂŞme droite, avait acceptĂ© les groupes paramilitaires (Alliance anticommuniste argentine, les trois AAA) promus par certains de ses (...Lire la suite)
    Sergio Ferrari | 24 mars 2006
  • Vie et mort de l’Union patriotique
    En mai 1985, dans le cadre de nĂ©gociations tentant d’apporter une solution au conflit armĂ© dont souffre aujourd’hui encore la Colombie, naissait l’Union patriotique. L’extermination des membres de ce parti d’opposition explique en partie la durĂ©e et la cruautĂ© de cette interminable tragĂ©die : un contexte de dĂ©mocratie formelle camouflant des techniques sophistiquĂ©es d’Ă©limination systĂ©matique des opposants. Dans le cadre d’un conflit (...Lire la suite)
    Claudia GirĂłn Ortiz , Iván Cepeda Castro | 8 août 2005
  • Entretien avec Marie-Monique Robin
    Le film documentaire Escadrons de la Mort : l’Ă©cole française, rĂ©alisĂ© par la journaliste et historienne française Marie-Monique Robin dĂ©crit la participation et la collaboration des militaires français avec les dictatures sud-amĂ©ricaines durant les annĂ©es 1970 et 1980, en particulier avec la junte militaire argentine. Dans un entretien avec le quotidien argentin Página 12, Marie-Monique Robin rappelle : « L’Etat Major argentin a proposĂ© en 1959 un accord pour que (...Lire la suite)
    Ana Bianco | 22 octobre 2004
  • Nous publions ci-dessous une traduction du rapport "Colombia : Fifty Years of Violence", Ă©crit en 1999 par Gary Leech pour le Colombia Journal (anciennement Colombia Report). Si ce texte date dĂ©jĂ de plusieurs annĂ©es, il donne nĂ©anmoins aux lecteurs de nombreuses donnĂ©es sur l’histoire de la Colombie et des Ă©lĂ©ments de comprĂ©hension de la tragique actualitĂ© du conflit armĂ© interne. Introduction La guerre civile en Colombie donne lieu Ă de graves violations des droits (...Lire la suite)
    Gary Leech | 18 juin 2004
  • Pour comprendre l’Argentine d’aujourd’hui
    Parallèlement Ă la chute du National-Fascisme en Europe, l’Argentine a vu surgir le populisme pĂ©roniste. Pour en tracer un portrait, il est nĂ©cessaire de remonter aux origines de la classe ouvrière. NĂ© dans cette mĂŞme conjoncture mondiale, et victorieux aux Ă©lections prĂ©sidentielles de 1946, il fut aussi le produit des contradictions des forces armĂ©es. Celles-ci, enracinĂ©es dès le dĂ©but du siècle dans un contexte social complexe du fait des continuitĂ©s et ruptures du (...Lire la suite)
    LĂ©a Terbach | 2002
RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info