Indigènes des Amériques

Peuples, mouvements et revendications indigènes dans les Amériques.

  • Brésil
    L’agence fédérale chargée d’établir et d’appliquer la politique sur les peuples indigènes au Brésil, la Fondation nationale de l’indien (FUNAI, Fundação Nacional do Indio) a annoncé le 30 janvier que le gouvernement du président Luis Inacio Lula da Silva se propose d’augmenter d’un point le pourcentage de territoire national aux mains des indigènes, actuellement de 12,5%. Pour cela il devra démarquer environ 100 territoires. En dépit de (...Lire la suite)
    José Pedro S. Martins | 8 mars 2006
  • La tendance de fond l’oeuvre dans plusieurs pays d’Amérique latine est suffisamment originale - et fragile - pour que l’on s’y attarde. Originale, car le profil des mouvements populaires indigènes qui y défraient la chronique depuis quelques années - des Mapuches du Chili aux Mayas d’Amérique centrale, en passant par les Aymaras et les Quechuas des Andes, les Kunas de Panama, etc. - tranche résolument avec les organisations révolutionnaires (...Lire la suite)
    Bernard Duterme | 14 février 2006
  • Interview de Raúl Lugo, prêtre du Yucatán
    Raúl Lugo est prêtre catholique dans la péninsule du Yucatán, au Mexique. Le contraste entre les magnifiques hôtels de Cancún, les constructions impressionnantes des mayas Chichen Itzá ou Tulum [ruines mayas] et la pauvreté des communautés paysannes de leurs descendants l’a motivé chercher un chemin pastoral en dehors des lieux de cultes. Sur son parcours, il a découvert de nouvelles initiatives de production en même temps que la construction d’un espoir : la (...Lire la suite)
    Nicolas Minetti | 16 janvier 2006
  • Entretien avec Luis Macas, leader de la CONAIE
    Depuis presque 20 ans, la Confédération des nationalités indigènes d’Equateur (CONAIE) travaille pour que les politiques qui régissent son pays tiennent compte de l’opinion des peuples indigènes et fondent réellement un état plurinational. A la tête de l’organisation, qui représente 14 nationalités et qui est devenue l’une des organisations indigènes les plus importantes d’Amérique latine, se trouve Luis Macas. (...Lire la suite)
    Silvia Torralba | 14 novembre 2005
  • Les indigènes Shuar et Achuar sont des ennemis traditionnels. Cependant, ces dernières années, ces tribus de la forêt amazonienne de l’Est de l’Equateur, l’Oriente, se sont unies pour protéger leurs terres de l’exploitation pétrolière. Avec l’appui de la Fondation Overbrook, l’organisation Amazon Watch, basée San Francisco, aide ces deux groupes dans leur lutte pour éviter l’arrivée de Burlington Resources, entreprise de gaz et de (...Lire la suite)
    Katiana Murillo , Melissa Krenke | 21 octobre 2005
  • Le 12 octobre, date clé de l’identité américaine
    La commémoration de l’arrivée de Christophe Colomb sur les côtes du continent américain en 1492 est toujours motif d’interprétations et de polémiques. Les héritiers culturels des conquistadors européens considèrent cette date comme étant le début de la « civilisation sur ces terres. Par contre, pour les peuples indiens, ce fut le commencement d’une guerre d’extermination qui imposa un régime colonial auquel ils s’opposèrent de manière directe (...Lire la suite)
    Jesus Ramirez Cuevas | 17 octobre 2005
  • Territoire mapuche, Chili. Le mouvement mapuche autonome lutte pour la reconstruction d’un peuple indigène historiquement spolié, pillé et détruit. Aujourd’hui, les mapuche ne luttent pas seulement pour récupérer leur terre usurpée par le gouvernement chilien et les transnationales, ils revendiquent aussi les meilleurs éléments d’une culture qui va en disparaissant en même temps qu’ils perdent leur territoire : la langue, les valeurs, l’organisation (...Lire la suite)
    Gloria Muñoz Ramírez | 1er septembre 2005
  • La préservation des vêtements indiens face  un racisme séculaire
    Des cochons qui couinent, des enfants qui piaillent et des marchands qui crient. Des masques artisanaux, des bijoux raffinés et des mètres et des mètres de tissus colorés éblouissants. Se promener dans le marché dominical de Chichicastenango, c’est visiter une galerie de la culture locale et de ses artisanats et textiles de toutes sortes. Tout en vous frayant un chemin travers la foule, attentif ne pas interrompre le flot chaotique du trafic et ne pas bousculer les gens (...Lire la suite)
    April Dembosky | 25 août 2005
  • Ecrasés militairement en 1879, les Mapuches de la Patagonie argentine ont traversé le XXe siècle comme des ombres. Parqués, acculturés, réprimés, appauvris, nombre de Mapuches voient dans l’Etat argentin et la société occidentale au mieux un corps étranger au pire un implacable ennemi. Sous l’impulsion de mouvements sociaux déterminés, les Mapuches tentent depuis une vingtaine d’années de reprendre en main leur destinée. Notamment en reprenant le contrôle de (...Lire la suite)
    Benito Pérez | 24 août 2005
  • Les Mapuches s’accrochent leurs terres. Les autorités n’hésitent pas recourir une loi antiterroriste datant de Pinochet. A l’écouter, on croirait qu’Augusto Pinochet tient toujours les rênes du Chili. Juana Calfunao Paillaef est la « Lonco d’une petite communauté mapuche du Sud du pays. « Lonco signifie la « tête pensante chez ces indigènes, qui résistent farouchement au grignotage de leurs terres ancestrales. Elle était de passage (...Lire la suite)
    Simon Petite | 10 juillet 2005
  • Le soulèvement de l’Armée Zapatiste de Libération Nationale (AZLN) , survenu le 1er janvier 1994, a ébranlé politiquement l’‰tat du Chiapas, secoué la démocratie au Mexique et suscité un engouement l’échelle planétaire qui a conduit le qualifier de « premier mouvement symbolique contre la globalisation . Qu’en est-il aujourd’hui du lien entre le mouvement zapatiste et les sociétés civiles mexicaine et mondiale ? La solidarité (...Lire la suite)
    Sylvie LaPointe | 8 juillet 2005
  • Argentine
    Les hectares de la multinationale se chiffrent presque un million en Argentine, mais le petit nombre que Tierras Sud Argentino, entreprise contrôlée par Benetton, a pris au couple Curinano-Nahuelquir a un charme particulier : l’éclat de l’or. Lorsqu’on est puissant, il devient même possible d’envisager de donner ce que l’on ne possède pas ... Les affaires judiciaires sont complexes pour le profane ; celle-ci est simple. Le 31 mai 2004, un tribunal (...Lire la suite)
    Alejandro Tesa | 4 juin 2005
  • Rapport des services de renseignements des Etats-Unis
    Le dernier rapport du projet Global Trends 2020, parrainé par le National Intelligence Council cherche identifier les menaces probables et les défis pour l’hégémonie étasunienne autour de l’année 2020. En extrapolant la réalité sous une perspective de 15 ans, le rapport offre une vision des principales tendances et scénarios internationaux en matière politique, économique, sociale et militaire. L’émergence des peuples indigènes et le renforcement de leurs (...Lire la suite)
    Pedro Cayuque | 2 mai 2005
  • « La moitié du pays est entre les mains des paramilitaires , lâche Paula la lumière d’une bougie d’un bar de La Candelaria, le vieux centre historique de Bogota, déclaré patrimoine mondial de l’Humanité. « L où ils établissent leur domination, ils imposent des règles de vie très strictes et surveillent les habitudes : la coupe de cheveux des jeunes, l’heure de fermeture des bars et discothèques et surtout ils contrôlent et harcèlent les femmes  (...Lire la suite)
    Raúl Zibechi | 16 avril 2005
  • Des stratégies de conquête spirituelle
    En Amérique latine, où l’Eglise catholique perd son rôle dominant, un mouvement de fond s’opère : la montée des communautés évangéliques fondamentalistes et des Eglises pentecôtistes populaires. Souvent lié, l’origine, de puissantes sectes du sud des Etats-Unis, ce mouvement peut inquiéter par son conservatisme politique et social. Toutefois, comme en témoignent les cas équatorien et brésilien, il ne constitue pas un projet monolithique. « La survie (...Lire la suite)
    Laurent Tranier | 1er avril 2005
  • Equateur. Assiégés depuis deux ans par une compagnie pétrolière qui ils refusent l’exploitation de leur territoire, les indigènes kichwas de la petite communauté de Sarayacu trouvent encore le moyen de créer la première université indigène d’Amazonie. En s’extirpant de l’avionnette qui vient de se poser sur la piste boueuse de Sarayacu, les quatre professeurs qui accompagnent Montse sont partagés entre l’excitation et l’appréhension. (...Lire la suite)
    Damien Fellous , Nadège Mazars | 4 mars 2005
  • L’Amérique latine a dernièrement été le théâtre de multiples contestations populaires contre la mainmise des intérêts étrangers sur les ressources naturelles de la région. Les analystes ont dit de ces luttes qu’elles étaient la manifestation de l’une des contradictions les plus fondamentales de la mondialisation néolibérale qui a cours, celle de l’opposition aiguë entre le local et le global. On a aussi dit d’elles qu’elles défiaient (...Lire la suite)
    Myriam Laforce | 2 mars 2005
  • Pour beaucoup d’Indiens brésiliens, les racines raciales et culturelles sont lointaines et plus ou moins estompées. Ceci influence considérablement la perception que l’opinion publique a de cette minorité de 650 000 750 000 personnes (soit un Indien pour 240 habitants), regroupées en 235 peuples et parlant 180 langues. Pour la majeure partie des Brésiliens, ne sont Indiens que ceux qui ont conservé, au moins de façon visible, leur mode de vie, leur langue, leur (...Lire la suite)
    Pelletier, Jean-Luc | 24 janvier 2005
  • Les limites du néolibéralisme
    Le modèle néolibéral ne peut coexister avec des mouvements sociaux puissants et mobilisés. Un de ses principaux objectifs, comme l’ont manifesté les « Documents de Santa Fe successifs, est la neutralisation des sociétés civiles organisées, qui sont le principal facteur de délégitimation du néolibéralisme. Au cours de la dernière période, il s’est agi de détruire les mouvements sociaux indigènes, le sujet social qui, avec le plus de force, défie la (...Lire la suite)
    Raúl Zibechi | 18 janvier 2005
  • Le 9 ao t 2003, l’Armée zapatiste de libération nationale (EZLN) décrétait la naissance des « conseils de bon gouvernement (Juntas de Buen Gobierno) dans les cinq zones territoriales sous son contrôle, appelées « caracoles . Que sont devenues ces structures d’autogouvernement un an plus tard ? Gloria Muñoz Ramírez, journaliste mexicaine La Jornada et Rebeldia, a réalisé, l’occasion de cet anniversaire, un long et détaillé reportage dans les (...Lire la suite)
    Gloria Muñoz Ramírez | 4 décembre 2004

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120

RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info