Impérialisme
  • La récente tournée du secrétaire de la Défense états-unienne, Donald Rumsfeld, au Paraguay et au Pérou, semble répondre à la politique de la Maison blanche de gagner des positions stratégiques au moment où le plan Colombie montre ses limites face au regain d’activité de la guérilla colombienne. Malgré les démentis, l’installation d’une puissante base militaire états-unienne est bien une possibilité à Mariscal Estigarribia (Paraguay), où une piste de 3 800 mètres permet aux (...Lire la suite)
    Raúl Zibechi | 2 septembre 2005
  • La réunion de l’Organisation des Etats américains (OEA) qui s’est tenue du 5 au 7 juin dernier fut historique, parce qu’elle a abordé des thèmes fondamentaux d’ordre politique, économique et militaire qui affectent les relations des Etats-Unis avec l’Amérique latine et les Caraïbes. Si les médias se sont attardés sur les conflits diplomatiques et les polémiques entre les diplomates états-uniens et vénézuéliens, des thèmes fondamentaux ont été passés sous (...Lire la suite)
    James Petras | 11 août 2005
  • Les Andes brûlent, le Sud s’organise, Washington perd la main
    Le premier sommet Amérique du Sud - Ligue arabe, qui s’est terminé au Brésil, le 11 mai, a marqué la volonté d’indépendance du sous-continent américain et son refus de l’unilatéralisme traditionnellement imposé par les Etats-Unis. Partout, ceux-ci sont en recul, confrontés à la grogne des mouvements populaires, à des gouvernements de gauche ou à la chute de présidents dont ils avaient fait leurs alliés. Cela ne signifie pas pour autant que l’Amérique latine marche (...Lire la suite)
    Maurice Lemoine | 1er juin 2005
  • Interview avec Philip Agee, ancien agent de la CIA
    Philip Agee est un ancien agent de la CIA [Central Intelligence Agency] qui a quitté l’agence en 1967 après avoir perdu ses illusions en constatant que la CIA oeuvrait pour un statu quo dans la région. "J’ai commencé à réaliser que ce que nous faisions, mes collègues et moi, au sein de la CIA en Amérique latine n’était rien de plus que la continuation de pratiquement 500 ans d’exploitation et de génocide et ainsi de suite. J’ai commencé alors à penser à écrire (...Lire la suite)
    Jonah Gindin | 25 mars 2005
  • Au terme du Tour de France 2004, les troisièmes places individuelle - Ivan Basso - et par équipes ont été remportées par les cyclistes de l’équipe CSC. Bien peu de supporteurs savent que ces initiales signifient Computer Science Corp., et encore moins qu’il s’agit d’une transnationale liée aux forces de sécurité américaines. Ce lien a été renforcé en mars 2003 quand CSC a acquis DynCorp, l’une des sociétés militaires privées (SMP) préférées de Washington. (...Lire la suite)
    Hernando Calvo Ospina | 8 janvier 2005
  • Le rôle joué par les Etats-Unis en Amérique latine au nom de la défense de leurs intérêts sur le continent latino-américain n’est pas nouveau. La fin de la « guerre froide » et de la « menace communiste » n’a pas entraîné une mise à distance. Les justifications évoquées depuis lors ont été celles de la lutte contre la drogue et, plus récemment, de la lutte antiterroriste. Ainsi, les Etats-Unis disposent aujourd’hui d’un nombre estimable de bases militaires réparties (...Lire la suite)
    Maria Luisa Mendonça | 24 novembre 2004
  • Entretien avec Marie-Monique Robin
    Le film documentaire Escadrons de la Mort : l’école française, réalisé par la journaliste et historienne française Marie-Monique Robin décrit la participation et la collaboration des militaires français avec les dictatures sud-américaines durant les années 1970 et 1980, en particulier avec la junte militaire argentine. Dans un entretien avec le quotidien argentin Página 12, Marie-Monique Robin rappelle : « L’Etat Major argentin a proposé en 1959 un accord pour que des experts (...Lire la suite)
    Ana Bianco | 22 octobre 2004
  • De l’Irak au Venezuela, en passant par le Mexique et l’Arabie Saoudite, il est un cocktail explosif qui consiste à mélanger la criminalité d’État avec la convoitise de la richesse pétrolière. Dévastateurs en ont été les effets sur la sécurité internationale -dans un monde où sont déployés des missiles balistiques intercontinentaux et thermonucléaires- et les droits de l’homme et l’application du Droit. L’opinion publique est le témoin des horreurs (...Lire la suite)
    John Saxe-Fernández | 27 août 2004
  • VENEZUELA - Le 15 août prochain, les Vénézuéliens devront dire s’ils veulent - ou non - conserver leur actuel président Hugo Chavez. A Washington, on n’a pas lésiné sur les moyens pour les « aider » à faire leur choix. A un mois du référendum révocatoire au Vene-zue-la, la bataille entre « bolivariens » - partisans des réformes sociales promues par le président Chavez - et opposants est dominée par les chiffres. Ceux des sondages - pour le moins contradictoires - mais (...Lire la suite)
    Benito Pérez | 18 juillet 2004
  • Nous publions ci-dessous une traduction du rapport "Colombia : Fifty Years of Violence", écrit en 1999 par Gary Leech pour le Colombia Journal (anciennement Colombia Report). Si ce texte date déjà de plusieurs années, il donne néanmoins aux lecteurs de nombreuses données sur l’histoire de la Colombie et des éléments de compréhension de la tragique actualité du conflit armé interne. Introduction La guerre civile en Colombie donne lieu à de graves violations des droits de (...Lire la suite)
    Gary Leech | 18 juin 2004
  • Ronald Wilson Reagan, l’homme qui, a-t-on dit, étancha sa soif de culture dans le Reader’s Digest, mais qui accéda à la présidence des États-Unis en 1981 comme l’étendard de forces aussi virulentes et réactionnaires que la dénommée Majorité morale et la Nouvelle droite, vient de mourir. On ne se rappellera sans doute pas l’ex-acteur d’Hollywood pour ses 54 films. Ni pour le style qu’il imprima à sa gestion à la Maison blanche, subordonné aux riches (...Lire la suite)
    Carlos Fazio | 15 juin 2004
  • 1. Le général James Hill, chef du Commandement Sud de l’armée des Etats Unis, dans un rapport présenté le 24 mars 2004 devant le Comité des Forces armées de la Chambre des Représentants des Etats Unis, outre les mentions obligées au terrorisme et au narcotrafic comme questions touchant à la "sécurité hémisphérique", ajoutait : "Ces menaces traditionnelles se complètent désormais d’une menace émergente principalement caractérisée comme un populisme radical, qui sape le processus (...Lire la suite)
    Adolfo Gilly | 12 juin 2004
  • Le Président Bush a confirmé les récentes rumeurs en annonçant lundi que John D. Negroponte serait proposé au poste d’ambassadeur en Irak, un poste qu’il devrait occuper à partir du 30 juin, lorsque la souveraineté sera ostensiblement transférée aux autorités irakiennes. Mais la nomination de Negroponte est profondément troublante car les questions dérangeantes qui entouraient sa nomination en 2001 au poste d’ambassadeur étatsunien à l’ONU persistent encore (...Lire la suite)
    Jenna Wright , Jeremy Gans , Larry Birns , Matthew Tschetter | 1er mai 2004
  • Selon le Pentagone, une nouvelle menace surgit en Amérique latine : « le populisme radical ». En plus des menaces traditionnelles toujours mentionnées dans les évaluations sur la sécurité hémisphérique, comme le terrorisme, la corruption et le crime organisé, le Pentagone a détecté une menace tout aussi préoccupante. « Ces menaces traditionnelles se complètent maintenant par une menace émergente que l’on définit mieux comme un populisme radical, qui sape le processus démocratique (...Lire la suite)
    David Brooks , Jim Cason | 30 mars 2004
  • Le gouvernement de George W. Bush abandonne son compromis rhétorique de soutien aux gouvernements démocratiquement élus et annonce qu’il se réserve le droit de s’opposer à eux, et même de promouvoir le changement de régime s’il estime qu’ils ont « échoué » ou qu’ils ne soutiennent pas les Etats-Unis. L’intervention des Etats-Unis dans la politique intérieure des pays latino-américains n’est pas une nouveauté, mais ces dernières années Bush, comme (...Lire la suite)
    David Brooks , Jim Cason | 22 mars 2004
  • Le pouvoir se nourrit de la peur. Sans les démons qu’il crée lui-même, il perdrait ses sources de justification, d’impunité et de fortune. Ses diables - Ben Laden, Saddam le prisonnier ou les prochains qui apparaîtront - travaillent en réalité comme des poules aux œufs d’or : ils font peur. Que faut-il leur envoyer ? Des bourreaux qui les exécutent ou des médecins qui les soignent ? La peur distrait, elle dévie l’attention. Si ce n’était par les services (...Lire la suite)
    Eduardo Galeano | 19 mars 2004
  • Chantage et libre-échange au Mexique
    Le "bilatéralisme intensif" mis en pratique par Washington au Mexique depuis le début des années 80 a été un des ingrédients fondamentaux du processus qui a abouti à la signature de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). Ce processus comprend des aspects historiques, géostratégiques ainsi que d’autres aspects liés aux mécanismes d’« intégration » promus par l’instauration d’un régime créditeur au début des années 80. Cependant, l’insistance (...Lire la suite)
    John Saxe-Fernández | 9 mars 2004
  • Roger Noriega, sous-secrétaire aux Affaires hémisphériques du Département d’État des États-Unis, a encore une fois reproduit les attitudes états-uniennes classiques d’ingérence dans les décisions politiques des pays latino-américains, dont ils n’attendent que servilité et docilité. Dans ses récentes déclarations au Conseil des Amériques - un petit groupe qui rassemble une fraction choisie de l’establishment de New York sous la tutelle de Rockfeller -, Noriega a (...Lire la suite)
    Claudia Korol | 11 janvier 2004
  • Quand le gouvernement espagnol récompense un documentaire mensonger sur le Venezuela
    Une décision judiciaire révèle les mensonges d’un documentaire vénézuélien primé par le gouvernement espagnol. Cette année le Prix Roi d’Espagne du Journalisme, doté d’une récompense de 6.000 euros, a été attribué au journaliste Luis Alfonso Fernández de la chaîne Venevisión pour son documentaire « Le massacre du centre de Caracas ». Il s’agit d’un reportage d’environ dix minutes qui reproduit les images de plusieurs militants chavistes en train de (...Lire la suite)
    Pascual Serrano | 17 décembre 2003
  • Sur la doctrine du « démenti plausible »
    Les dénonciation des activités de la Central Intelligence Agency (CIA) au Venezuela ne seraient que « pure invention » selon l’ambassadeur des États-Unis à Caracas, Charles Shapiro, qui les attribue à l’« imagination hyperactive » de personnalités politiques vénézuéliennes tel que le député national Nicolas Maduro. Il est difficile de savoir quand la CIA réalise ses opérations de déstabilisation contre des gouvernements latino-américains et cela de par la nature même de ces (...Lire la suite)
    Heinz Dieterich Steffan | 2 novembre 2003

0 | 20

RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info