Union européenne & Amérique latine

Relations entre l’Union européenne, ses membres et l’Amérique latine, impérialisme, libre-échange, coopération au développement, entreprises transnationales, privatisations, histoire, etc.

  • Le lithium au centre de nombreuses convoitises
    Les constructeurs automobiles s’intéressent à nouveau à l’électrique et lorgnent sur les réserves boliviennes de lithium. Le président Evo Morales conditionne son exploitation à son industrialisation in situ. L’électricité ne fonctionne que de 19h à 22h, l’eau potable est rationnée, le bus ne passe qu’une fois par semaine, et la ville la plus proche, Uyuni, est à trois heures d’une piste défoncée... Les quelque 500 habitants qui composent la communauté (...Lire la suite)
    Bernard Perrin | 16 mars 2009
  • Note d’analyse
    Portés par une conjoncture économique favorable, les pays d’Amérique du Sud ont consacré une attention plus significative à leurs budgets militaires depuis 2000. Comment faut-il interpréter ces hausses budgétaires ? Faut-il y voir une course aux armements classique ou une politique de modernisation d’un arsenal militaire devenu obsolète dans la plupart des pays du continent ? Sur fond de tensions régionales et en raison des relations tendues qu’entretiennent de (...Lire la suite)
    Pierre Martinot | 6 mars 2009
  • Libre-échange
    Pendant que progresse la première ronde de négociations de traités de libre-échange entre l’Union européenne, la Colombie et le Pérou, d’éminents analystes voient dans ce processus un intérêt plus politique que commercial, destiné à « blanchir l’image » du gouvernement fort critiqué d’Alvaro Uribe. Avec pour consigne d’obtenir chacun un accord dans les plus brefs délais possibles, 25 négociateurs de l’Union Européennne (UE) se sont réunis séparément (...Lire la suite)
    Constanza Vieira | 17 février 2009
  • Entretien avec le vice-président L. Moreno
    De passage à Genève, le vice-président Lenin Moreno confirme la volonté de Quito de ne pas rembourser un tiers de ses créances internationales. L’Equateur pourrait répudier un tiers de sa dette extérieure. L’annonce faite en novembre par le président Rafael Correa n’a pas surpris. La nomination l’an dernier d’une Commission d’audit intégrale du crédit public (CAIC) avait sonné comme un avertissement : la société équatorienne n’a pas à rembourser (...Lire la suite)
    Benito Pérez | 6 décembre 2008
  • L’Union européenne négocie en ce moment un accord d’intégration économique avec l’Amérique centrale. Les liens commerciaux et politiques de l’Amérique centrale sont pourtant davantage tournés vers les États-Unis. Seulement 0,38 % du commerce extérieur de l’Union européenne se fait avec l’Amérique centrale. Pourquoi alors ces pourparlers ? La 5e rencontre de négociations entre l’Union européenne et l’Amérique centrale pour la conclusion (...Lire la suite)
    Thomas Chiasson-LeBel | 29 novembre 2008
  • Crise économique en Amérique latine
    La crise économique et financière internationale, dont les États-Unis constituent l’épicentre, devrait être mise à profit par les pays latino-américains pour mettre en œuvre à la fois une intégration favorable aux peuples et une déconnexion partielle. Il faut tirer les leçons du XXe siècle pour les appliquer au début de ce XXIe. Leçons du XXe siècle Affectés directement par la crise qui avait éclaté en 1929 à Wall Street, 12 pays d’Amérique latine ont suspendu de (...Lire la suite)
    Eric Toussaint | 8 octobre 2008
  • Sous l’angle des droits humains
    En Colombie, les promoteurs gouvernementaux du modèle agroindustriel des grandes plantations et les départements marketing et publicité des grandes entreprises commercialisant l’huile de palme affirment que la palme à huile est profitable à tous : aux finances de l’Etat, aux entrepreneurs et à l’ensemble de la société, car, expliquent-ils, cette culture, outre qu’elle entraîne de grands bénéfices sociaux ainsi que la paix et le développement national, est bénéfique (...Lire la suite)
    Fidel Mingorance | 13 septembre 2007
  • Cuba
    L’Union européenne a atteint le fond de l’abîme politique, stratégique et surtout moral. Au mois d’avril 2007, les instances de Bruxelles ont reçu en grande pompe la visite de Caleb McCarry. Ce sinistre personnage a été nommé en 2005 par l’administration Bush « coordinateur de la Commission d’Assistance à une Cuba libre », dont l’objectif est de renverser le gouvernement de La Havane, dans un délai de 18 mois à partir du 10 juillet 2006, et (...Lire la suite)
    Salim Lamrani | 20 juin 2007
  • La politique de confrontation que l’Union européenne a adoptée vis-à-vis de Cuba en juin 2003, suivant les directives de Washington, s’est soldée par un échec retentissant. L’imposition arbitraire de sanctions politiques et diplomatiques, loin d’avoir les effets escomptés - à savoir une mise au pas du gouvernement cubain -, a entraîné le gel des relations entre La Havane et Bruxelles. Faisant preuve de lucidité et de pragmatisme, le gouvernement espagnol de José Luis (...Lire la suite)
    Salim Lamrani | 10 avril 2007
  • Les Etats-Unis et l’Europe maintenant la Colombie dans un étau, telle est la situation depuis 2002, quand les intérêts des grandes entreprises européennes se sont imposés dans la politique internationale de leurs pays. Quatre ans plus tard, le panorama est contraire à celui qui avait été annoncé : plus de guerre au lieu de la paix, plus de cocaïne au lieu de son éradication. Les jeunes du « vieux » continent paient eux aussi les conséquences de cette folie. Un discours de politique (...Lire la suite)
    Héctor Arenas | 5 mars 2007
  • Entretien avec Pablo Solón
    Entretien avec Pablo Solón, représentant plénipotentiaire du gouvernement de la Bolivie avec rang d’ambassadeur pour les questions commerciales. Dans cette interview, M. Solón explique la nouvelle philosophie de la politique commerciale de la Bolivie d’Evo Morales. Il aborde notamment la question des relations commerciales avec l’Union européenne et explique la position du gouvernement par rapport à l’Accord général sur le commerce de services (GATS, sigles en (...Lire la suite)
    Braulio Moro | 14 décembre 2006
  • La perte de légitimité du modèle néolibéral et le déclin de l’hégémonie états-unienne ouvrent en Amérique Latine une nouvelle conjoncture dans laquelle s’intensifient les heurts et les conflits entre puissances globales et régionales pour jouer un rôle actif dans le futur immédiat du continent. Le récent 36e Sommet ibéro-américain, qui s’est tenu à Montevideo, a été le théâtre de ces luttes dans lesquelles l’Espagne tente de se positionner à la tête d’une (...Lire la suite)
    Raúl Zibechi | 5 décembre 2006
  • Cuba
    L’hospitalisation de Fidel Castro, annoncée le 31 juillet 2006, en même temps que le passage temporaire du pouvoir à son frère Raúl ont fait couler beaucoup d’encre. Cependant, les schémas d’analyse entourant la question de la succession du lider maximo développés au cours des années 1990, au lendemain de la chute du bloc soviétique, ne correspondent plus à la réalité cubaine d’aujourd’hui, car la place de Cuba dans la géopolitique internationale a passablement (...Lire la suite)
    Christian Nadeau | 3 octobre 2006
  • En marge du sommet avec l’Union européenne
    Ce que l’on retiendra du sommet Union européenne - Amérique latine et Caraïbes, tenu à Vienne, le 12 mai dernier, c’est la confirmation par le président bolivien Evo Morales de la nationalisation - mot devenu tabou en Europe - des compagnies d’hydrocarbures de son pays. Et la promotion publique, par le Venezuela, la Bolivie et Cuba, de principes de commerce international fondés sur la solidarité et la coopération. « C’est Lula qui m’appelait au téléphone... (...Lire la suite)
    Bernard Cassen | 13 juin 2006
  • Les multinationales espagnoles continuent de dépouiller l’Amérique latine
    « La division internationale du travail fait que quelques pays se consacrent à gagner, d’autres à perdre. Notre partie du monde, appelée aujourd’hui Amérique latine, s’est prématurément consacrée à perdre depuis les temps lointains où les Européens de la Renaissance s’élancèrent sur l’Océan pour lui rentrer les dents dans la gorge. Les siècles ont passé et l’Amérique latine a perfectionné ses fonctions. » Ainsi commence le livre d’Eduardo (...Lire la suite)
    Luis Miguel Busto Mauleon | 9 mai 2006
  • Cette contribution vise à démonter deux mythes qui ont encore la vie dure en Amérique latine : le mythe du modèle social européen qui serait la base de l’intégration européenne et le mythe du « bon » capitalisme des transnationales européennes opposé au « méchant » capitalisme nord-américain.
    Denise Mendez | 3 mai 2006
  • A quoi joue l’Union européenne en Colombie ? Quand le gouvernement de Clinton annonça son plan « anti-narcotique » (Plan Colombie), plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme et organisations sociales se prononcèrent contre ce qui était correctement décrit comme un plan militaire qui cherchait à tirer profit d’un discours anti-drogue pour repositionner les Etats-Unis sur le continent dans les domaines militaires et économiques. Le temps a donné raison à ces (...Lire la suite)
    Gearóid O Loingsigh | 28 avril 2006
  • Le résultat du référendum sur la Constitution européenne, tenu en France le 29 mai, confirmé par le « nee » des Pays-Bas , le premier juin, servira de point de départ au développement de trois ordres de réflexion articulés autour de l’émergence d’un vaste mouvement citoyen mondial qui, de fois en fois, c’est-à-dire de Gênes, à Nice, en passant par Québec, Miami, Davos, Cancun et Porto Alegre, en vient à constituer une force politique redoutable qui est en passe de (...Lire la suite)
    Dorval Brunelle | 10 juin 2005
  • Entretien avec Denise Mendez, Attac-France.
    Il y a dix ans, les Etats-Unis ont fait un rêve qui s’avère un cauchemar pour les peuples d’Amérique latine. Il se nomme Zone de libre-échange des Amériques (ALCA) et devait entrer en vigueur le 1er janvier dernier. Néanmoins, face à l’intensité des résistances citoyennes, Washington a effacé la dimension globale et symbolique de son projet. Place au pragmatisme et à la multiplication des traités de libre-échange - bi- ou multilatéraux -, afin de quadriller son « (...Lire la suite)
    Olivier Chavaz | 9 avril 2005
  • L’acceptation généralisée du libre-échange est un héritage évident du néolibéralisme. Les échanges sans barrières douanières favorisent les capitalistes des économies les plus avancées au détriment des pays sous-développés. Il n’existe pas d’avantages mutuels dans la spécialisation complémentaire, ni dans la satisfaction des besoins réciproques. Comme les entreprises métropolitaines [des pays dudit Nord] ont un meilleur niveau de productivité, d’industrialisation et (...Lire la suite)
    Claudio Katz | 31 mars 2005

0 | 20

RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info