2007. La gauche uruguayenne au pouvoir

Le 31 octobre 2004, l’Uruguay a vécu une journée historique. Pour la première fois de son histoire, ce petit pays sud-américain, souvent appelé "la Suisse de l’Amérique latine", bascule à gauche. Le candidat du Frente Amplio-Encuentro Progresista, Tabaré Vazquez, a attiré 50,7 % des suffrages exprimés et a donc été élu au premier tour.

Certes, l’Uruguay n’a pas le même poids sur la scène internationale que le Brésil ou l’Argentine, mais cette victoire de la gauche -une gauche modérée- représente néanmoins un important changement qui peut participer à la modification des rapports de force régionaux.

  • Les mouvements sociaux entre l'autonomie et la lutte pour le changement
    Uruguay
    Les mouvements sociaux entre l’autonomie et la lutte pour le changement
    Les mouvements sociaux, dans leur grande majorité, revendiquent leur indépendance par rapport au gouvernement de gauche. Même si certains ont opté pour soutenir sans équivoque les politiques officielles, les mouvements les plus importants (...)
    | 5 décembre 2007 | Lire la suite
  • Uruguay : les paradoxes du Frente Amplio
    Modèle économique et insertion internationale
    Uruguay : les paradoxes du Frente Amplio
    L’Uruguay n’a toujours pas trouvé le chemin pour surmonter une crise structurelle de développement productif de longue date, tandis que l’existence de profondes différences dans la société, dans son système politique et dans le (...)
    | 8 mai 2007 | Lire la suite
  • Gouvernement et environnement : une difficile relation
    Uruguay
    Gouvernement et environnement : une difficile relation
    Les difficiles relations du gouvernement progressiste avec les problèmes environnementaux ne s’expliquent pas seulement par les problèmes propres aux différents facteurs en jeu mais aussi par des aspects historiques et idéologiques de la (...)
    | 8 mai 2007 | Lire la suite
  • Gauche latino-américaine, version Uruguay
    Droits humains, économie et environnement
    Gauche latino-américaine, version Uruguay
    La plus grande vertu de l’Uruguay est généralement de passer inaperçu, mais le pays commence à changer et à attirer l’attention. Même si sa politique économico-sociale n’est pas dénuée d’ambiguïtés, la présidence du (...)
    | 16 avril 2007 | Lire la suite
  • « La douleur de ne plus être »
    Uruguay
    « La douleur de ne plus être »
    Le premier anniversaire du gouvernement de Tabaré Vázquez (1er mars) a lieu dans un climat exacerbé de nationalisme anti-argentin à cause du conflit bilatéral sur l’installation de deux grandes fabriques de cellulose sur le fleuve (...)
    | 9 mars 2006 | Lire la suite
  • Uruguay : plus de continuité que de changement
    Uruguay : plus de continuité que de changement
    Après sept mois au pouvoir, la majorité des Uruguayens voient bien que le gouvernement de Tabaré Vázquez a produit peu de changements, sans doute moins que ceux attendus. Bien que la popularité de l’équipe gouvernementale soit très élevée (...)
    | 16 novembre 2005 | Lire la suite
  • Uruguay : les cent premiers jours du gouvernement du Frente Amplio
    Uruguay : les cent premiers jours du gouvernement du Frente Amplio
    Actuel vice-ministre de la santé d’Uruguay, Miguel Fernández Galeano, 53 ans, représente la génération de gauche arrivée au gouvernement voilà un peu plus de trois mois. Jeune militant dans les "années 68", il a connu la prison et (...)
    | 16 juin 2005 | Lire la suite
  • L’Uruguay de Tabaré Vasquez : une transition tranquille ?
    La victoire électorale, au premier tour de scrutin, de la coalition de partis de centre et de gauche réunis dans le Frente Amplio-Encuentro Progresista-Nueva Mayoría, le 31 octobre 2004, constitue un fait historique important pour le pays. En (...)
    | 27 mars 2005 | Lire la suite
  • Uruguay : début de l’ère "progressiste"
    Au milieu d’une mobilisation massive, Tabaré Vazquez a pris ses fonctions de président du pays le premier mars. Des centaines de milliers de personnes ont pris les rues de tout le pays pour accueillir le « camarade président ». (...)
    | 15 mars 2005 | Lire la suite
  • Uruguay : justice sociale ou développement
    Uruguay : justice sociale ou développement
    Le nouveau gouvernement uruguayen doit bâtir un pays sur les ruines de deux projets qui ont échoué à deux moments différents du XXème siècle : sur le long terme, celui de l’Etat social reposant sur le processus de substitution (...)
    | 8 mars 2005 | Lire la suite
  • L’Uruguay passe à gauche
    L’Uruguay "se met bien ample par Mercedes López San Miguel article en espagnol L’Uruguay s’apprête au changement. Le socialiste Tabaré Vázquez, membre de la coalition Encuentro Progresista - Frente Amplio (EP-FA), deviendra (...)
    | 1er mars 2005 | Lire la suite
  • Eaux d’Octobre
    Deux jours avant l’élection du président de la planète au nord de l’Amérique, d’autres élections eurent lieu au sud et il y eut un plébiscite dans un pays ignoré, presque secret appelé l’Uruguay. La gauche remporta ces (...)
    | 25 novembre 2004 | Lire la suite
  • Triomphe de la gauche en Uruguay
    Triomphe de la gauche en Uruguay
    « Nous, les Uruguayens, avons tendance à croire que notre pays existe, mais le monde ne s’en rend pas compte », affirme le célèbre écrivain Eduardo Galeano, auteur des « Veines ouvertes de l’Amérique latine ». L’Uruguay (...)
    | 22 novembre 2004 | Lire la suite
  • La force dans la faiblesse : succès du mouvement syndical uruguayen
    La force dans la faiblesse : succès du mouvement syndical uruguayen
    Le 31 octobre 2004, l’Uruguay a vécu une journée historique. Pour la première fois de son histoire, le petit pays sud-américain a basculé à gauche. Le candidat de la coalition de centre gauche Frente Amplio - Encuentro Progresista - Nueva (...)
    | 21 novembre 2004 | Lire la suite
  • L’eau sera un "bien public" et ne sera pas privatisée
    Uruguay : la démocratie de l’eau
    Le fait qu’un pays comme l’Uruguay élise pour la première fois de son histoire un gouvernement de gauche après 170 ans d’alternance entre les partis « blancos » (conservateurs) et « colorados » (libéraux) est notable mais il (...)
    | 17 novembre 2004 | Lire la suite
  • A la veille des élections, une contradiction appelée Uruguay
    A la veille des élections, une contradiction appelée Uruguay
    « Nous, les Uruguayens, avons tendance à croire que notre pays existe, mais le monde ne s’en rend pas compte. Les grands médias de communication, ceux qui ont une influence universelle, ne mentionnent jamais cette très petite nation, (...)
    | 31 octobre 2004 | Lire la suite
  • Election présidentielle le 31octobre 2004
    La gauche uruguayenne : de l’hégémonie culturelle à l’hégémonie politique
    Le Frente Amplio est un cas unique en Amérique latine, en raison de la profonde implantation que la gauche uruguayenne a développée dans la société uruguayenne. L’hégémonie politique, qui est sur le point de se concrétiser ce 31 octobre à (...)
    | 30 octobre 2004 | Lire la suite
  • Uruguay - La gauche aspire au gouvernement
    Dans une Amérique latine qui ne cesse de surprendre politiquement et socialement, les élections générales du dernier dimanche d’octobre en Uruguay laissent prévoir plus de nouveautés. Si les sondages de la mi-octobre se confirment, la (...)
    | 27 octobre 2004 | Lire la suite
  • Entretien avec Ernesto Herrera
    Uruguay : la gauche radicale à contre-courant du "possible"
    La presse latino-américaine considère que la victoire, au premier tour, du candidat présidentiel de la coalition de centre-gauche(Frente Amplio), le cancérologue Tabaré Vazquez, est assurée. La victoire électorale de ce dernier sera présentée (...)
    | 12 octobre 2004 | Lire la suite
  • Vérité et justice, les clés d’un nouvel Uruguay ?
    Lille Caruso de Balbi place de grands espoirs dans les élections nationales du 31 octobre prochain. Selon la coordinatrice de la Commission des familles d’assassinés de la dictature, l’Uruguay du Frente Amplio ne peut admettre que se (...)
    | 7 octobre 2004 | Lire la suite
RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info