Tourisme
  • Le tourisme de masse en question
    Dans les Andes, le Machu Pichu, la célèbre « cité perdue des Incas », a échappé à la cupidité des Conquistadors espagnols. Il a résisté à des siècles d’abandon et aux assauts répétés de la jungle. Il a même tenu tête au terrible tremblement de terre du 16 août 2007. Mais pourra-t-il survivre au tourisme de masse ? L’univers du tourisme est en constante expansion. Au point où la planète apparaîtra parfois bien petite. « Le nombre d’arrivées de touristes internationaux (...Lire la suite)
    Benoîte Labrosse | 30 août 2007
  • Si l’explosion du tourisme repose sur sa démocratisation au sein des pays riches, son internationalisation n’en confirme pas moins son caractère inégalitaire, et le discours humaniste de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), son option libérale. Révélateurs des disparités Nord-Sud, les flux touristiques creusent les écarts : les tour-opérateurs transnationaux se partagent une part croissante des profits et le « premier monde » s’impose toujours comme le (...Lire la suite)
    Bernard Duterme | 2 février 2007
  • C’est tôt dans le 20e siècle que le Mexique a promu le tourisme international sur ses terres. Celui-ci, mis en œuvre par l’Etat, a enregistré une croissance constante durant plusieurs décennies, dans le cadre d’un système d’accumulation développementaliste de type fordiste, encouragé par la Banque Interaméricaine de Développement (BID). Gros investissements, grands travaux d’infrastructures et retombées économiques significatives. La proximité des (...Lire la suite)
    Daniel Hiernaux | 1er février 2007
  • Pérou
    C’est avec ironie qu’on raconte dans le village d’Aguascalientes, au pied du Machu Pichu, que le tourisme est en train de réussir là où les “envahisseurs espagnols” ont échoué cinq siècles auparavant. Le vestige le plus étonnant de la civilisation Inca est le témoin de sa dégradation, fruit de la négligence institutionnelle. C’est avec ironie qu’on raconte dans le village d’Aguascalientes, au pied du Machu Pichu, que le tourisme est en (...Lire la suite)
    Mateo Balín | 28 décembre 2006
  • Menaces sur les réserves naturelles en Amérique latine
    Les visites au temple d’Angkor au Cambodge confiées à une société de tourisme ; des villes historiques comme celle de Huê au Vietnam soumises à un flot touristique non maîtrisé... Malgré l’inscription de certains sites au patrimoine mondial de l’humanité par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), les objectifs financiers finissent par l’emporter, au détriment des lieux eux-mêmes et des populations. Certes, (...Lire la suite)
    Anne Vigna | 2 octobre 2006
  • La préservation des vêtements indiens face à un racisme séculaire
    Des cochons qui couinent, des enfants qui piaillent et des marchands qui crient. Des masques artisanaux, des bijoux raffinés et des mètres et des mètres de tissus colorés éblouissants. Se promener dans le marché dominical de Chichicastenango, c’est visiter une galerie de la culture locale et de ses artisanats et textiles de toutes sortes. Tout en vous frayant un chemin à travers la foule, attentif à ne pas interrompre le flot chaotique du trafic et à ne pas bousculer les gens qui (...Lire la suite)
    April Dembosky | 25 août 2005
  • Le Chiapas s’est converti en la région pilote du pays [Mexique] pour expérimenter un modèle de développement éco-touristique qui se propose de combattre la pauvreté, générer des emplois, protéger l’environnement et autres « mantras » de la politique sociale néo-libérale qui suit les diktats de la Banque mondiale (BM), pleine de « bonnes intentions » imperméables au risque qu’ils représentent en tant qu’instruments de lutte contre les mouvements rebelles ou simplement (...Lire la suite)
    Hermann Bellinghausen | 10 juillet 2005
  • Tourisme et inégalités sociales
    C’est la nuit. Une petite fille chante des valses d’une voix plaintive, puis demande l’aumône. Nous sommes dans une pizzeria de la rue Procuradores, à quelques mètres de la Plaza de Armas de Cuzco. La petite fille part sous la pluie poursuivre son périple dans d’autres restaurants, escortée par un individu à l’air peu engageant. Dans d’autres villes, aucun restaurant n’accepterait de participer à cette forme pathétique d’exploitation, pour (...Lire la suite)
    Wilfredo Ardito Vega | 19 décembre 2003
RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info