L’Amérique centrale sous la coupe du libre-échange

En mai 2004, les gouvernements du Costa Rica, du Salvador, du Guatemala et du Honduras signaient un accord de libre-échange avec les Etats-Unis, auquel s’est joint la République dominicaine en août 2004. Pour entrer en vigueur, l’accord devait être ratifié par les parlements nationaux. Ce qui est maintenant chose faite après la ratification de justesse de l’accord à la Chambre des représentants états-unienne le 28 juillet dernier.

  • Combat de titans pour l’Amérique centrale
    L’Union européenne négocie en ce moment un accord d’intégration économique avec l’Amérique centrale. Les liens commerciaux et politiques de l’Amérique centrale sont pourtant davantage tournés vers les États-Unis. (...)
    | 29 novembre 2008 | Lire la suite
  • Amérique centrale
    L’accord de libre-échange ouvre le chemin à la biopiraterie
    Une partie du patrimoine indien est en train de se convertir en propriété intellectuelle de compagnies nord-américaines. Les communautés indiennes et les écologistes l’appellent « biopiraterie » ; les compagnies pharmaceutiques (...)
    | 24 janvier 2007 | Lire la suite
  • Salvador
    Des escadrons de la mort au traité de libre-échange
    Quatorze ans après les accords de paix qui ont mis fin à la guerre civile, le plus petit pays d’Amérique centrale reste dans l’orbite géostratégique des Etats-Unis. La situation actuelle est marquée par un contexte (...)
    | 25 août 2006 | Lire la suite
  • Le mouvement social pour la défense des ressources naturelles en Méso-amérique
    La mise en marche de la Zone de libre-échange des Amériques (ALCA, sigles en espagnol), du Plan Puebla-Panama (PPP) et du Traité de libre-échange entre les Etats-Unis et l’Amérique centrale (CAFTA, sigles en anglais) pose et requiert - (...)
    | 20 juin 2006 | Lire la suite
  • Oscar Arias, nouveau président du Costa Rica
    Le libre-échange au coeur des résultats serrés des élections costaricaines
    Il aura fallu plus de deux semaines pour procéder au décompte manuel des votes, mais Oscar Arias a bien été réélu à la présidence du Costa Rica dès le premier tour, dimanche 5 février. Si le tribunal électoral examine encore des plaintes, il ne (...)
    | 1er mars 2006 | Lire la suite
  • L’accord de libre-échange entre l’Amérique centrale et les Etats-Unis : libéralisation du commerce ou néo-protectionnisme ?
    En mai 2004, les gouvernements du Costa Rica, du Salvador, du Guatemala et du Honduras signaient un accord de libre-échange avec les Etats-Unis, auquel s’est joint la République dominicaine en août 2004. Pour entrer en vigueur, (...)
    | 22 août 2005 | Lire la suite
  • Amérique centrale : le libre-échange inquiète
    La ratification de l’Accord de libre-échange entre l’Amérique centrale, la République Dominicaine et les États-Unis, communément appelé le Central American Free Trade Agreement and Dominican Republic (CAFTA-DR), par les différentes (...)
    | 1er mai 2005 | Lire la suite
  • Signature d’un accord de libre-échange favorable aux États-Unis
    Washington étend son contrôle sur l’Amérique centrale
    Nouveau joyau à la couronne étasunienne : après un an de nouvelles négociations, le Guatemala, le Nicaragua, El Salvador et le Honduras ont conclu leur Accord de libre-échange avec les États-Unis, plus connu sous le sigle de CAFTA [pour ses (...)
    | 24 décembre 2003 | Lire la suite
  • L’agriculture centroaméricaine en danger
    Le fantôme du Traité de libre-échange sur l’Amérique centrale
    Un vieux proverbe dit qu’une guerre annoncée ne tue pas de soldats, mais si les gouvernants d’Amérique centrale souscrivent à un traité de libre-échange (TLC) avec les Etats-Unis, tout en connaissant l’amère expérience du (...)
    | 16 juillet 2003 | Lire la suite
RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info