2006. El Alto, ville rebelle

En Bolivie, l’insurrection d’octobre 2003 - la fameuse guerre du gaz - qui a renversé le président Gonzalo Sanchez de Lozada et entravé l’application du modèle néolibéral dans le pays andin, a mis en lumière l’existence d’une société alternative qui s’est le mieux développée dans la ville de El Alto, sa meilleure représentante. Cette société possède ses propres institutions politiques et sociales, sa propre économie et une culture nettement différente de la société « officielle », métisse et blanche, qui se fonde sur les institutions d’Etat et l’économie de marché.
Montrer quelques aspects de cette « autre » société et le pourquoi de la force de mobilisation de ses habitants, tel est l’objectif de ce dossier.

  • La nouvelle bataille des victimes de la « guerre du gaz »
    Bolivie
    La nouvelle bataille des victimes de la « guerre du gaz »
    Du massacre de Warisata, le 20 septembre 2003, à la fuite du président Sánchez de Lozada, un mois plus tard, la meurtrière « guerre du gaz » a marqué le début de la fin du régime néolibéral en Bolivie. En son épicentre d’El Alto, les (...)
    | 23 mai 2007 | Lire la suite
  • Bolivie : la longue lutte pour l'eau
    Bolivie : la longue lutte pour l’eau
    Le récent Forum mondial de l’eau de Mexico a montré l’acuité du problème de l’accès à cette ressource vitale dans les grandes villes. Si l’Afrique reste le continent où l’accès à l’or bleu est le plus (...)
    | 15 mai 2006 | Lire la suite
  • El Alto : un monde nouveau à partir de la différence
    El Alto : un monde nouveau à partir de la différence
    En Bolivie, l’insurrection d’octobre 2003 qui a renversé le président Gonzalo Sanchez de Lozada et entravé l’application du modèle néolibéral en Bolivie, a mis en lumière l’existence d’une société alternative qui (...)
    | 2 décembre 2005 | Lire la suite
  • Bolivie : la seconde bataille pour la nationalisation du gaz
    Bolivie : la seconde bataille pour la nationalisation du gaz
    La rébellion de mai et juin a inscrit à l’ordre du jour le thème du pouvoir. Historiquement, il n’y a que deux manières pour y arriver : par les élections ou moyennant une insurrection. Dans tous les cas, sans une forte cohésion des (...)
    | 23 septembre 2005 | Lire la suite
  • Un soulèvement sismique chez les indiens d’Amérique latine
    Lorsque les conquistadors espagnols sont arrivés vers le milieu du XVIe siècle dans l’immensité vide de ce haut plateau battu par les vents qui forme la partie occidentale de ce qui est maintenant la Bolivie, ils se sont établis pour un (...)
    | 13 juin 2005 | Lire la suite
  • Bolivie : quand l’eau est privatisée
    Dans la décennie des années 90, Ismael Serageldin, en tant que vice-président de la Banque mondiale, pronostiquait que les guerres du XXIe siècle seraient pour l’eau. La Bolivie a été l’un des premiers pays à lui donner raison. A (...)
    | 27 avril 2005 | Lire la suite
  • Le contrat entre la compagnie française Suez Lyonnaise des Eaux et la Bolivie déborde
    Le contrat entre la compagnie française Suez Lyonnaise des Eaux et la Bolivie déborde
    Le 11 janvier 2005, le gouvernement de la République de Bolivie a annoncé qu’il mettait fin au contrat de gestion des services d’eau des villes de La Paz et d’El Alto, qui le liait pour 30 ans au consortium Aguas del Illimani, (...)
    | 23 mars 2005 | Lire la suite
  • Bolivie : la seconde guerre de l’eau
    Il y a cinq ans, le problème de la privatisation de l’eau a explosé à Cochabamba (état du Chapare, Bolivie) lorsque des protestations de masse ont obligé le géant californien Bechtel à se retirer. Quelques semaines après avoir pris la (...)
    | 19 décembre 2004 | Lire la suite
  • Bolivie : les nouvelles batailles pour le gaz
    Le référendum convoqué par le gouvernement du président Carlos Mesa pour définir le destin du gaz est entré dans la dernière ligne droite. Les discussions sur les moyens de récupérer les ressources naturelles des mains des entreprises (...)
    | 7 juillet 2004 | Lire la suite
  • Reportage au sein de quartiers populaires boliviens
    El Alto : de la cité-dortoir à la révolte sociale
    La Paz, 23 octobre. Santiago II se réveille plus au moins serein une semaine après la fin des mobilisations. Les maisons d’adobe aux briques apparentes et aux portes de fer, présentent toujours des impacts des balles. On voit des crépons (...)
    | 31 octobre 2003 | Lire la suite
  • Bolivie : déclaration de guerre civile indigène
    Les évènements d’avril et de septembre 2000, ainsi que ceux de juin-juillet 2001, annoncent déjà ce qui s’est passé le dimanche 21 septembre 2003 à Warisata, dans l’Altiplano [Haut-plateau.] nord de La Paz, avec la déclaration (...)
    | 27 octobre 2003 | Lire la suite
RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info