Initiative d’Intégration de l’Infrastructure Régionale d’Amérique du Sud (IIRSA)

L’IIRSA, Initiative d’intégration de l’infrastructure régionale d’Amérique du sud, est un vaste programme de construction de nouvelles routes, de ponts, de voies fluviales et de liaisons énergétiques et de communication spécialement dans les zones tropicales et andines. C’est un des résultats du premier sommet sud-américain des présidents (2000). Elle peut compter sur le financement de la Banque interaméricaine de développement (BID), de la Corporation andine de financement (CAF), du Fonds financier du bassin de la Plata (FONPLATA) et d’agences gouvernementales brésiliennes.

  • Pétrole et intégration
    L’aube qui apporte la lumière, ne peut se baser sur l’obscurité pétrolière... L’Amérique latine sème son espérance avec plusieurs mouvements et processus liés à la terre. Le Mouvement des Sans Terre au Brésil, les mouvements indigènes en Equateur et en Bolivie, le mouvement zapatiste au Mexique, entre autres. De la même manière, il y a de fortes attentes de par la présence de gouvernements démocratiques dans plusieurs pays qui se sont proposés d’en finir avec (...Lire la suite)
    Esperanza Martinez | 13 avril 2007
  • De nos jours, le développement d’infrastructures au nom de l’intégration économique régionale est l’une des menaces les plus grandes qui pèsent sur la durabilité environnementale et la justice sociale. L’initiative d’Intégration de l’Infrastructure régionale en Amérique du Sud (IIRSA) en est un exemple. L’IIRSA propose une série de grands projets de haut risque qui auront pour conséquence un endettement considérable, en plus d’introduire des (...Lire la suite)
    | 6 avril 2007
  • Les deux rencontres qui ont eu lieu à Cochabamba en Bolivie - le Sommet sud-américain des Nations (8 et 9 décembre) et le Sommet social pour l’intégration des peuples (du 6 au 9 décembre) - sont un nouveau signe des changements que vit actuellement l’Amérique latine. Cependant, il est encore tôt pour juger si le processus d’intégration qui s’ébauche dans le sud du continent marquera réellement un nouveau cap pour le développement économique, politique et social, ou (...Lire la suite)
    Sally Burch | 8 février 2007
  • Amérique du Sud
    Même si l’intégration régionale est le point principal à l’ordre du jour de l’agenda politique sud-américain, des plaies encore ouvertes empêchent d’approfondir ce débat. Parmi les questions oubliées, il y a notamment l’occupation d’Haïti par des troupes de maintien de la paix de l’Organisation des Nations Unies (ONU), sous les directions militaire du Brésil et politique du Chili, ainsi que la présence armée états-unienne, tant avec des troupes (...Lire la suite)
    Carlos Tautz | 10 janvier 2007
  • Le récent sommet de la Communauté Sud-américaine des Nations (CSN), qui s’est tenu à Cochabamba [Bolivie], a laissé un goût amer. La majorité des présidents de la région ont opté pour un type d’intégration basé sur de grands travaux d’infrastructure, tandis que les mouvements sociaux mettent l’accent sur les droits des peuples. Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a été le plus clair. Il mise sur une intégration basée sur l’Initiative (...Lire la suite)
    Raúl Zibechi | 21 décembre 2006
  • Le projet « Intégration de l’Infrastructure Régionale Sud-Américaine » (IIRSA), qui est mis en oeuvre en silence, est le plan le plus ambitieux et le plus exhaustif d’intégration de la région au commerce international. S’il était complètement mené à son terme, il réussirait à connecter les régions où se trouvent les ressources naturelles (gaz, eau, pétrole, biodiversité) aux grandes villes et ces deux types de zones aux principaux marchés du monde. Le 31 août et le 1er (...Lire la suite)
    Raúl Zibechi | 15 septembre 2006
  • Comme l’avaient indiqué les sondages, le candidat Alan Garcia de l’APRA a gagné avec un avantage d’environ 10 points contre Ollanta Humala, le candidat de l’Union pour le Pérou. Cette victoire d’un candidat qui n’a cessé d’infléchir ses positions vers la droite et de céder devant le modèle néolibéral et les intérêts de Washington, a des conséquences sur la région, avant tout parce qu’elle s’inscrit dans une recomposition des forces de (...Lire la suite)
    Pablo Davalos | 26 juin 2006
  • La montée du Brésil comme puissance régionale, qui renforce les tendances au multilatéralisme, se heurte à plusieurs obstacles tant à l’échelle régionale que nationale. Outre les limites que lui impose la superpuissance, les Etats-Unis, les voisins sud-américains se méfient de ce qu’ils considèrent être des tendances hégémoniques de la plus puissante nation du sous-continent [sud-américain]. Les problèmes intérieurs d’un pays qui a gagné le « championnat du monde de (...Lire la suite)
    Raúl Zibechi | 5 mai 2006
  • Le gazoduc sud-américain qui traversera l’Amazonie pour transporter du combustible depuis la mer des Caraïbes jusqu’au Rio de la Plata [entre l’Uruguay et l’Argentine] est encore un rêve, mais les soudures de ses tubes laissent déjà entrevoir des problèmes économiques, politiques et environnementaux. Le projet consiste à transporter du gaz par des tuyauteries, depuis des gisements situés dans la zone sud des Caraïbes et sur la côte Atlantique du Venezuela, vers le (...Lire la suite)
    Humberto Marquez | 14 mars 2006
  • Amérique du Sud
    Les difficultés auxquelles doit faire face l’intégration régionale sont dues aux distorsions provoquées par le libre-échange, qui crée des asymétries, des inégalités et des contradictions quasi-insurmontables. Les politiques de libre-échange interdisent une intégration régionale qui bénéficie aux peuples latino-américains, qui permette la mise en œuvre de politiques pour surmonter la pauvreté et la dégradation systématique des conditions de vie et de l’environnement sur (...Lire la suite)
    Raúl Zibechi | 7 février 2006
  • Les chefs d’état d’Amérique du sud ont lancé la proposition d’une “communauté de nations” englobant 12 pays, couvrant 17 millions de kilomètres carrés, regroupant 361 millions d’habitants et présentant un PIB de plus de 970 milliards de dollars. L’initiative a été prise en décembre 2004 lors du troisième sommet des chefs d’état dans la ville de Cuzco, au cœur des Andes péruviennes. Ses principaux promoteurs ont été les présidents (...Lire la suite)
    Eduardo Gudynas | 10 avril 2005
  • Le 14 septembre passé, les ministres des huit pays faisant partie du Traité amazonien de coopération (TCA) se sont réunis dans la ville de Manaus. Le traité a été signé il y a 25 ans à Brasilia, en juillet 1978, et lie la Bolivie, le Brésil, l’Equateur, la Guyane, le Pérou, le Surinam et le Venezuela dans le but de coordonner les efforts de protection du bassin amazonien et de promouvoir son développement. La récente rencontre ministérielle de Manaus avait pour défi d’aborder (...Lire la suite)
    Eduardo Gudynas | 9 octobre 2004
  • Tout ce qu’il faut savoir pour comprendre ce vaste plan qui englobe le Mexique et l’Amérique centrale Le triomphe de Lula au Brésil aura certainement pour effet de rendre plus difficiles les négociations continentales sur la Zone de libre-échange des Amériques (ZLÉA), traité qui inclut, comme l’indique son nom, la totalité des pays du continent américain, à l’exception de Cuba. Certains y voient une occasion rêvée de faire avancer le traité de libre-échange entre (...Lire la suite)
    Miguel Pickard | novembre 2002
RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info