Ecole des Amériques / School of Americas

Etabli en 1946 dans la zone américaine du canal de Panama, le centre de formation militaire le plus important d’Amérique latine a permis aux Etats-Unis d’entraîner et de former idéologiquement plus de 60 000 militaires. Depuis 1984, et en vertu des accords Carter-Torrijos, l’Ecole a été transférée à Fort Benning (Géorgie). Parmi ses élèves, quelques noms tristement célèbres : les généraux putschistes argentins Viola, Videla et Galtieri, des dictateurs Pinochet (Chili), Somoza (Nicaragua), Manuel Noriega (Panama), Stroessner (Paraguay), Hugo Banzer (Bolivie),…. Produit de la guerre froide, instrument de la Doctrine de sécurité nationale, l’Ecole a toujours eu pour but clairement affiché de permettre la résistance des armées latino-américaines face au « communisme » et aux poussées révolutionnaires du continent. L’action anti-insurrectionnelle y passe par l’endoctrinement idéologique, les liens personnels, l’apprentissage de l’American way of life. La déclassification par l’administration Clinton de nombreux documents a permis de découvrir les méthodes préconisées dans ses manuels d’enseignement : torture, exécutions, chantage, détention des proches des suspects comme méthodes d’interrogatoire, emploi de méthodes clandestines comme la « disparition » ; autant de violations de droits humains qui ont affecté le continent. L’Ecole a été fermée en l’an 2000 par le président Clinton qui l’a réouverte aussitôt sous une nouvelle appellation : Institut de défense pour la coopération de la sécurité hémisphérique.
Source : Le Monde diplomatique.

RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info