Front Sandiniste de Libération Nationale (FSLN)

Selon le Monde diplomatique : « Au Nicaragua, le Front sandiniste de libération nationale (FSLN) apparaît en 1961, en pleine dictature des Somoza. Il reprend la tradition de César Augusto Sandino, leader de la guérilla qui, de 1927 à 1934, lutta et finalement chassa les "marines" américains du pays. Il sera assassiné en 1936 par la Garde nationale, formée par les Etats-Unis et commandée par le premier des Somoza. Aidés par Cuba, mais aussi par le Venezuela, le Costa Rica et le Panama, relayés par une insurrection populaire, les sandinistes renversent la dictature en 1979. La désignation de Daniel Ortega comme président de la république marque le choix d’une politique modérée. Elle n’empêche pas une guerre d’agression menée par les Etats-Unis, qui financent, soutiennent logistiquement et arment les contre-révolutionnaires ou contras. Après la défaite électorale de 1990, la « nouvelle classe », formée par un certain nombre de dirigeants sandinistes, tente de ménager ses intérêts dans les structures de production acquises dans une logique de "privatisation" tout en prétendant défendre les acquis de la révolution. Ce qui s’avère évidemment impossible et permet aux gouvernements successifs de mener des politiques néolibérales qui saignent la population. »

RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info