Arbenz / Arbenz, Jacobo

Militaire et homme de gauche d’origine suisse, Jacobo Arbenz (1913-1971) mena une politique de vraies réformes démocratiques au Guatemala.
En octobre 1944, il est est à la tête d’une insurrection d’officiers et d’étudiants qui prend le pouvoir au Guatemala. Pour la présidentielle de novembre 1950, Jacobo Arbenz est le candidat de l’Unidad nacional, un agrégat de partis du centre et de gauche porté par la jeunesse, l’armée, les classes moyennes et populaires. Élu avec une large majorité, il veut faire du Guatemala une nation moderne, économiquement indépendante et politiquement souveraine. Doté d’accents révolutionnaires, son gouvernement est clairement démocratique, réformateur et patriotique.
En voulant s’attaquer à l’inégale répartition des terres, il entre en conflit avec les puissants intérêts de l’oligarchie, de setats-Unis et de la United Fruit Company. Un coup d’Etat organisé notamment par la CIA mettra un terme à cette ère réformatrice en 1954.
Se heurtant aux intérêts de l’oligarchie et des Etats-Unis, il fut renversé en 1954.

RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info