Bracero

Les flux migratoires de travailleurs mexicains à destination des Etats-Unis existent depuis la seconde moitié du XIXe siècle, mais ne revêtent un caractère réellement massif que depuis la fin des années 1970. En 1942, à l’initiative du gouvernement nord-américain fut signé un accord bilatéral entre les 2 pays (le programme bracero), qui permit de fournir à l’économie nord-américaine (essentiellement dans l’agriculture), quelques 5 millions de travailleurs temporaires mexicains durant la vingtaine d’années qui suivit. La fin du programme bracero en 1964 marque le début d’une longue période qui se caractérise par le développement progressif de la migration clandestine.
Source : Jean Papaille, Mexique : l’impact de la migration internationale sur l’économie, Colophon, n°28, mars - avril - mai 2005.

RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info