Doctrine Monroe

Le 2 décembre 1823, le président James Monroe énonce la doctrine qui portera son nom et fixera pour un siècle et demi les fondements de la diplomatie américaine.
Dans un long discours en apparence décousu, il interpelle directement les puissances européennes. Il leur déclare :
1) Les États-Unis ayant reconnu l’année précédente l’indépendance des nouvelles républiques latino-américaines, l’Amérique du nord et l’Amérique du sud ne sont plus ouvertes à la colonisation européenne.
2) Les États-Unis regarderont toute intervention de leur part dans les affaires du continent américain comme une menace pour leur sécurité et pour la paix.
3) En contrepartie, les États-Unis n’interviendront jamais dans les affaires européennes.
La doctrine de Monroe se résume en définitive comme suit : « l’Amérique aux Américains ».
Source : http://www.herodote.net.

RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info