Le Venezuela et le mythe de l’homme en armes
par Véronique Hébrard
Article publi le 20 juillet 2007

L’avènement de la nation vénézuélienne participe du vaste mouvement de dislocation de l’empire colonial espagnol qui intervient  la suite de l’invasion de la péninsule par les troupes napoléoniennes, en 1808. Rupture accidentelle donc, le Venezuela est le premier  déclarer son indépendance en juillet 1811, mais il faut attendre 1830 pour le voir accéder au rang de Nation souveraine et indépendante.

Acteurs anciens et modernes s’y côtoient, mettant  jour le décalage entre cette nation par le discours imaginé par les élites et la société qui doit l’incarner. Parmi les axes structurants de cette nation en construction, se trouve la force des identités locales et continentales et la forte présence de l’homme en armes, tant au niveau du fonctionnement du politique que de la constitution d’une identité collective. Ceci dans la mesure ou c’est ce dernier qui, l’arme  la main, a défendu la nation ; nation
en réalité inexistante qu’il fonde par son combat même qui le dote d’une légitimité charismatique incarnée en premier lieu par Simón Bolívar.

Ces « piliers  » de l’identité vénézuélienne ont par la suite souvent été mobilisés pour aider  l’affirmation de la nation. L’irruption de Hugo Chávez sur la scène politique constitue le dernier exemple de cette réappropriation des « mythes  » pour susciter une large mobilisation face aux dangers de dislocation de la nation. En faisant largement appel  la figure de Bolívar, Père fondateur de la patrie, le militaire Hugo Chávez s’est montré le plus efficace pour rassembler autour de lui un mouvement de dimension nationale.

Document(s) à télécharger :

Source : Visages d’Amérique Latine (http://www.visagesameriquelatine.org/), nº3, juin 2006.

Les opinions exprimes et les arguments avancs dans cet article demeurent l'entire responsabilit de l'auteur-e et ne refltent pas ncessairement ceux du Rseau d'Information et de Solidarit avec l'Amrique Latine (RISAL).
RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info