Carlos Fazio

Collaborateur du quotidien mexicain La Jornada.

  • Mexique
    Le pacte de la tortilla
    BĂ©nĂ©ficiant d’une popularitĂ© en hausse et en pleine lune de miel avec la population, le prĂ©sident du Mexique Felipe CalderĂłn a vu surgir le spectre de la dĂ©stabilisation sociale du cĂ´tĂ© oĂą il l’attendait le moins : celui des monopoles privĂ©s qui contrĂ´lent la commercialisation et l’industrialisation du maĂŻs et de son dĂ©rivĂ© alimentaire : la tortilla. DĂ©but janvier, (...)
    Brecha | 26 mars 2007 | Lire la suite
  • Journalisme Ă la carte
    Finalement, le maillon s’est rompu lĂ oĂą il Ă©tait le plus faible. JesĂşs DĂ­az, prĂ©sident et rĂ©dacteur en chef du Miami Herald et du Nuevo Herald, deux journaux influents du sud de la Floride appartenant Ă la chaĂ®ne californienne The McClatchy Co., a dĂ » dĂ©missionner, non sans avoir auparavant « amnistiĂ©  » trois journalistes qui avaient Ă©tĂ© licenciĂ©s pour avoir figurĂ© sur le « registre  » (...)
    La Jornada | 19 décembre 2006 | Lire la suite
  • Crise diplomatique entre le Mexique et le Venezuela
    Vicente Fox, le contremaĂ®tre de l’Empire
    L’impasse politico-diplomatique entre le Mexique et le Venezuela semble ĂŞtre entrĂ©e dans une phase de dĂ©tente. La rupture des relations Ă©tait latente, mais samedi [19 novembre], Ă Caracas, le prĂ©sident Hugo Chavez a baissĂ© le ton de la confrontation. Il faut noter qu’il ne s’agit pas d’un « affrontement personnel  » entre Vicente Fox [le prĂ©sident mexicain] et Chavez, tous deux (...)
    La Jornada | 21 novembre 2005 | Lire la suite
  • Cuba : l’autre histoire
    A 3h15, le 4 mars 1960, le bateau Ă vapeur La Coubre explosait Ă quai dans la baie de La Havane avec sa cargaison de grenades pour fusils FAL de fabrication belge. L’explosion causa un nombre indĂ©terminĂ© de disparus. On retrouva les restes de 101 personnes et il y eut plus de 200 blessĂ©s. Le gouvernement des Etats-Unis avait fait pression sur les autoritĂ©s belges pour Ă©viter les expĂ©ditions (...)
    La Jornada | 9 août 2005 | Lire la suite
  • Chiapas : guerre et impunitĂ©
    Le tĂ©moignage d’un ex-commandant du groupe paramilitaire Paz y Justicia confirme que l’armĂ©e mexicaine a planifiĂ© et appuyĂ©, depuis l’offensive contre l’ArmĂ©e zapatiste de libĂ©ration nationale (EZLN) du 9 fĂ©vrier 1995, des groupes paramilitaires dans trois rĂ©gions du Chiapas. Son objectif Ă©tait de briser les relations qui existaient entre la population et les zapatistes. Le (...)
    La Jornada | 20 mars 2005 | Lire la suite
  • La doctrine Reagan : la fin d’un cycle ?
    Ronald Wilson Reagan, l’homme qui, a-t-on dit, Ă©tancha sa soif de culture dans le Reader’s Digest, mais qui accĂ©da Ă la prĂ©sidence des États-Unis en 1981 comme l’Ă©tendard de forces aussi virulentes et rĂ©actionnaires que la dĂ©nommĂ©e MajoritĂ© morale et la Nouvelle droite, vient de mourir. On ne se rappellera sans doute pas l’ex-acteur d’Hollywood pour ses 54 films. Ni (...)
    15 juin 2004 | Lire la suite
  • Le Conseil pour la LibertĂ© de Cuba, nouvelle mafia cubaine de Bush
    PressĂ© d’avoir les votes des cubains anti-castristes de Miami pour son Ă©lection, le prĂ©sident des Etats-Unis, George W. Bush change d’amis. Ou de mafia. Devant la dĂ©cadence de la Fondation nationale cubano-amĂ©ricaine (FNCA) - vieille associĂ©e des aventures subversives de diverses administrations de la Maison Blanche - l’actuel chef du bureau ovale vient de potentialiser, Ă travers de (...)
    La Jornada | 31 mars 2004 | Lire la suite
  • Seconde phase du Plan Colombie en prĂ©paration
    Équateur : les forces armĂ©es des États-Unis consolident leur prĂ©sence
    Silencieusement et sans tirer un seul coup de feu, le Pentagone consolide son occupation militaire de l’Équateur. L’installation accĂ©lĂ©rĂ©e de bases militaires, d’un centre d’espionnage, en plus de l’entraĂ®nement d’unitĂ©s contre-insurrectionnelles, est le signe prĂ©curseur du dĂ©clenchement (pour les premiers mois de 2004) de la seconde phase du Plan Colombie : une (...)
    La Jornada | 8 février 2004 | Lire la suite
  • Vers un nouveau modèle d’État autoritaire pour l’AmĂ©rique latine
    Sécurité et militarisation
    Au-delĂ de la « nouvelle conception multi-dimentionnelle  » sur la sĂ©curitĂ© hĂ©misphĂ©rique, la confĂ©rence spĂ©ciale qui se dĂ©roulera la semaine prochaine au Mexique rĂ©pond avant tout Ă la nĂ©cessitĂ© pour les Etats-Unis de construire un nouveau consensus doctrinaire et une optique militaire rĂ©gionale commune, subordonnĂ©s Ă la StratĂ©gie de SĂ©curitĂ© nationale prĂ©sentĂ©e par le prĂ©sident Bush le 20 (...)
    21 octobre 2003 | Lire la suite
  • Les accords entre le gouvernement et les paramilitaires, une autre phase du conflit colombien
    Convertir les paramilitaires en « soldats paysans »
    Bogota. Les agents de la Central Intelligence Agency (CIA) en poste en Colombie les appellent la contra, allusion aux groupes illĂ©gaux de paysans entraĂ®nĂ©s, armĂ©s et financĂ©s par Washington qui luttèrent contre le gouvernement sandiniste du Nicaragua dans les annĂ©es 80. Ils se font appeler les AutodĂ©fenses Unies de Colombie (AUC). Ce sont des paramilitaires, un vieil outil efficace du terrorisme (...)
    24 août 2003 | Lire la suite
  • Vers une intervention militaire multinationale en Colombie ?
    Colombie : Uribe, l’homme de Washington
    La première annĂ©e d’exercice du pouvoir du prĂ©sident Alvaro Uribe a pleinement satisfait ses parrains. Le chef du Commandement Sud de l’armĂ©e des États-Unis, le gĂ©nĂ©ral James Hill, qui s’est rendu Ă 15 reprises en Colombie ces 12 derniers mois, a affirmĂ© que soutenir Uribe "a Ă©tĂ© un bon investissement pour la politique et les ressources des Etats-Unis  ». Phil Reeker, (...)
    21 août 2003 | Lire la suite
  • Sous couvert de la lutte contre « l’ennemi interne »
    Vers la crĂ©ation d’un État militaire nĂ©o-fasciste en Colombie
    La violence et la terreur n’en finissent pas et imprègnent toute la sociĂ©tĂ©. La mention de « violents » et sa contrepartie de « sauveurs », les forces armĂ©es, est quotidienne dans les mĂ©dias de masse, dans un sens uniforme et unidirectionnel, de manière manichĂ©enne : gouvernement « victime », guĂ©rilla « coupable ». Marketing d’images et guerre psychologique, culte du chef de (...)
    La Jornada | 14 août 2003 | Lire la suite
  • Septembre noir, le plan de l’opposition pour renverser Chavez
    Ces derniers jours, au Venezuela, les manoeuvres de l’opposition se sont accomplies selon la chronologie prĂ©Ă©tablie par un plan-modèle. Avec trois mois de retard, l’opĂ©ration "septembre noir" de la dĂ©nommĂ©e Coordination DĂ©mocratique pourrait se transformer en un "dĂ©cembre rouge". Les grands groupes patronaux du pays se sentent puissants et se prĂ©parent Ă prendre d’assaut le "Palais (...)
    La Jornada | 10 décembre 2002 | Lire la suite
  • De la guerre de basse intensitĂ©
    Chiapas 2000 : le document secret de la stratĂ©gie de Fox
    Comme partie de la "stratĂ©gie Ă double face", le gouvernement de Vincente Fox a commencĂ© Ă appliquer au Chiapas un nouveau schĂ©ma avec une façade plus "aimable". Le plan combine les tâches de renseignement avec une nouvelle politique de communication et un programme Ă©conomique de type assistanat. L’objectif principal est "d’Ă´ter les drapeaux" aux Zapatistes sur la base de la lĂ©gitimitĂ© (...)
    11 décembre 2000 | Lire la suite
  • Les Etats-Unis crĂ©ent un rĂ©seau de bases militaires pour leur hĂ©gĂ©monie militaire
    Le Plan Colombie : stratĂ©gie pour livrer une guerre aĂ©rienne du style Kosovo
    Les Etats-Unis sont en train de faire les dernières retouches pour livrer, en Colombie, une guerre aĂ©rienne dans le style du Kosovo. Un rĂ©seau de bases militaires est en train de se tisser dans des pays voisins, Ă une distance prudente du théâtre des opĂ©rations. Les principales sont celles de Manta (Equateur), Aruba et Curazao. Comme complĂ©ment logistique, le Pentagone a fait de la base aĂ©rienne de (...)
    La Jornada | 30 août 2000 | Lire la suite