Raúl Zibechi

Raúl Zibechi est uruguayen. Journaliste et auteur, il est responsable de la section internationale au sein de l’hebdomadaire Brecha, édité  Montevideo. Il est l’auteur de plusieurs livres sur les mouvements sociaux, dont Genealogía de la revuelta. Argentina : una sociedad en movimiento et Dispersar el poder (Bolivie).

Voir en ligne : http://www.brecha.com.uy/

  • Les cas de l’Equateur & du Brésil
    Mouvement social et pouvoir d’Etat : liaisons dangereuses
    Le débat impulsé par le néo-zapatisme sur le pouvoir d’Etat court le risque de rester sur le terrain abstrait des débats idéologiques s’il ne s’articule pas avec les expériences concrètes des mouvements anti-systémiques. L’ histoire récente de l’Amérique latine permet d’avancer sur les résultats de l’option "étatiste", surtout dans les pays où les (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 31 août 2004 | Lire la suite
  • Argentine-Bolivie : vers la dispersion de l’‰tat ?
    D’abord, il y eut les coupures de route des chômeurs qui empêchaient la circulation des marchandises, disait-on, parce qu’ils ne pouvaient plus protester en paralysant les usines que la politique néolibérale de Carlos Menem (président de l’Argentine de 1989 1999, ndlr) avait fermées dans les années 90. Puis il y eut la pression sur les banques des classes moyennes mises en fureur par (...)
    La Jornada | 13 juillet 2004 | Lire la suite
  • Lula, Kirchner : l’occasion perdue
    Il y a juste un an, les gouvernements leaders du Cône Sud ont laissé passer une occasion en or de consolider une certaine forme de gestion post-néolibérale ou véritablement progressiste. Luiz Inacio Lula da Silva a pris ses fonctions au début de janvier 2003, porté par un océan d’attentes favorables, et en mai Néstor Kirchner commençait surprendre par des décisions longuement attendues, comme (...)
    La Jornada | 1er juillet 2004 | Lire la suite
  • Nouveaux scénarios, nouvelles résistances
    Les scénarios des luttes sociales latino-américaines changent une vitesse surprenante. Symptomatique de ces changements de scénario, le rôle principal joué par le Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST) du Brésil, qui soutient que son ennemi principal n’est plus la grande propriété rurale mais l’agrobusiness. La profonde pénétration du capitalisme dans les zones rurales (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 25 juin 2004 | Lire la suite
  • « C’est toujours nous qui faisons le premier pas »
    Argentine : quand les chômeurs créent leur propre école
    Le lundi 3 mai s’est ouverte la petite école du MTD -La Matanza, dans le quartier de La Juanita, district de Laferrére, l’une des zones les plus pauvres du Grand Buenos Aires. C’est la première école qu’un groupe de piqueteros ouvre en Argentine. Construite par les habitants du quartier, elle vit grâce aux ressources tirées des divers moyens de productions qu’ils ont mis (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 27 mai 2004 | Lire la suite
  • Le nouvel impérialisme et l’Amérique latine
    Les gouvernements « progressistes du continent, et plus particulièrement ceux d’Argentine et du Brésil, affrontent une situation délicate : promouvoir le virage de leurs économies « ouvertes - dépendantes des exportations et vulnérables aux caprices du capital financier - vers les besoins de leurs peuples. Cela semble un lieu commun, solidement ancré chez des gouvernants, des (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 9 mai 2004 | Lire la suite
  • Sortir graduellement du néolibéralisme ?
    Jamais auparavant n’avaient coexisté, en Amérique du Sud, autant de gouvernements qui un moment donné ont proclamé leur intention de prendre leurs distances ou de rompre directement avec le modèle néolibéral. Néanmoins, leurs pas dans cette direction, sauf exceptions, ne sont pas allés plus loin que leurs déclarations. Les présidents actuels de l’Equateur, du Pérou, du Venezuela, du (...)
    9 avril 2004 | Lire la suite
  • Argentine, Brésil : les difficultés de l’alliance Lula-Kirchner
    Au-del de la portée médiatique de la réunion où se sont retrouvés, Caracas [Sommet du G15], Néstor Kirchner et José Ignacio Lula da Silva, la possibilité de l’adoption par les gouvernements argentins et brésiliens d’une stratégie commune face au Fonds monétaire international (FMI) semble lointaine. Les deux présidents sont parvenus leur poste dans des situations dissemblables et (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 29 mars 2004 | Lire la suite
  • Les ‰tats-Unis et l’Amérique latine : une moisson d’échecs
    2003 fut pour Washington une année pleine de défaites et d’échecs, plus particulièrement en Amérique Latine. L’instabilité économique et financière de l’empire, sa « guerre contre le terrorisme et l’échec patent du modèle néolibéral ont ouvert des brèches dans son hégémonie continentale. Devant l’embourbement de sa politique au Moyen Orient où elle n’a (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 6 janvier 2004 | Lire la suite
  • Les impacts du zapatisme en Amérique Latine
    « La plus mortelle de ses attaques, l’EZLN ne l’a pas lancée contre les forces gouvernementales mexicaines, mais contre les bibliothèques, contre les manuels, contre le savoir révolutionnaire établi Francisco Ferrara Rechercher quelle a été l’influence du néozapatisme sur les mouvements sociaux d’Amérique Latine, suppose que l’on dépasse ses aspects visibles et les (...)
    24 décembre 2003 | Lire la suite
  • La Bolivie  la croisée des chemins
    L’avenir de l’ALCA se joue dans les rues de La Paz
    Dans le remarquable article ci-dessous, le journaliste uruguayen Raúl Zibechi retrace le cheminement des mouvements paysans et ouvriers boliviens ces dernières années pour arriver, la semaine dernière, imposer un rapport de force tel que le président ait d prendre la poudre d’escampette pour se réfugier Miami, Floride, E-U. Cet article a été rédigé avant la démission du président (...)
    ALAI, Agencia Latinoamericana de Información | 19 octobre 2003 | Lire la suite
  • Elections présidentielles 2003
    Argentine : continuité et changement
    En Argentine, peine dix-huit mois après l’insurrection de décembre 2001, qui a renversé le président Fernando de la Rua (Parti radical), les résultats électoraux du dimanche 27 avril indiquent des changements auxquels, il y a peu de temps, personne n’aurait songé. 1. Le plus important, c’est qu’aucun candidat n’a réussi obtenir le 25% des voix, cela laissant voir un (...)
    A l’Encontre , Brecha | 6 mai 2003 | Lire la suite
  • Les Etats-Unis face  l’Amérique latine
    Militariser les conflits sociaux
    L’intransigeance guerrière des Etats Unis, qui parie sur le fait de militariser les sociétés latino-américaines, peut être et doit être freinée grâce l’action convergente des sociétés civiles et des gouvernements qui misent sur un monde multipolaire. Le scénario se profile chaque fois avec une plus grande clarté : La Colombie est le modèle des Etats-Unis pour la toute Amérique (...)
    février 2003 | Lire la suite
  • Entretien avec Harry Moncada, Coordination de la Défense de l’Eau de Cochabamba
    Bolivie : dialogue ou guerre sociale ?
    Ce 26 janvier 2003, le président bolivien Gonzalo Sánchez de Lozada et le leader cocalero Evo Morales sont arrivés un accord pour mettre fin - temporairement - un conflit qui a fait 12 morts ces 14 derniers jours dans une Bolivie bloquée par les cortes de ruta et ultramilitarisée, principalement dans la ville de Cochabamba, capitale de l’Etat du Chapare. La rébellion actuelle déclenchée par (...)
    Brecha | 24 janvier 2003 | Lire la suite

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100