Daniel Pereyra
  • La gauche, le mouvement social et l’√©lection de Kirchner
    Argentine : √©lections et crise sociale
    Les mobilisations extraordinaires de 2001 et 2002 ont d√©clin√©. La rue a c√©d√© son r√īle protagonique et ce sont de nouveau les institutions qui occupent le devant de la sc√®ne. Un fait est particuli√®rement r√©v√©lateur de cette √©volution ; alors que les √©lections d’octobre 2001 avaient vu 30% de l’√©lectorat voter blanc ou s’abstenir ; lors des r√©centes √©lections pr√©sidentielles et (...)
    15 septembre 2003 | Lire la suite