Pablo Stefanoni

Journaliste et chercheur en sciences sociales argentin. Directeur de l’Ă©dition bolivienne du Monde diplomatique. Collabore notamment avec ClarĂ­n et Il Manifiesto.
Il est notamment l’auteur, avec le français HervĂ© Do Alto, du livre Evo Morales, de la coca al palacio aux Ă©ditions Malatesta.

  • La Bolivie après la grève de la faim d’Evo
    La voie vers la rĂ©Ă©lection d’Evo Morales est enfin dĂ©gagĂ©e après l’approbation par le Congrès d’une nouvelle loi Ă©lectorale permettant la tenue des Ă©lections du 6 dĂ©cembre prochain. Pour ce faire, le chef d’État bolivien a dĂ » endurer cinq jours de grève de la faim, appeler de nouveau Ă une mobilisation sociale et, finalement, accepter diverses revendications de (...)
    Sin Permiso | 4 mai 2009 | Lire la suite
  • Sur les destitutions de Lage et Perez Roque
    Cuba : rĂ©formistes contre talibans ?
    Comment interprĂ©ter les derniers Ă©vĂ©nements Ă Cuba ? Comme dans un soudain retour Ă la Guerre froide, les experts de gauche et de droite se sont lancĂ©s dans une tentative de dĂ©chiffrage des messages, rares et cryptĂ©s, Ă©mis par le gouvernement et, surtout, par celui qui est encore le Commandant en chef. En effet, mĂŞme s’il intitule ses colonnes sous l’humble enseigne de « rĂ©flexions  », (...)
    Sin Permiso | 4 mai 2009 | Lire la suite
  • Gouvernements latino-amĂ©ricains : une nouvelle gauche ?
    L’AmĂ©rique latine vit sans aucun doute un changement d’Ă©poque. Dans les « post-politiques  » annĂ©es 90, l’horizon ne laissait pas voir un degrĂ© d’intĂ©gration rĂ©gionale tel qu’aujourd’hui, accompagnĂ©e d’une Ă©rosion visible des « relations charnelles  » avec Washington et d’une multitude de nouveaux alliances comme avec la Russie, la Chine ou (...)
    ClarĂ­n | 24 mars 2009 | Lire la suite
  • Un triomphe au goĂ »t amer pour le gouvernement
    Un vote qui montre une fois de plus une Bolivie divisée en deux
    RĂ©fĂ©rendum sur la nouvelle Constitution : le « Oui  » a triomphĂ© dans l’Ouest du pays alors que le « Non  » a recueilli la majoritĂ© dans l’Est. Evo Morales a gagnĂ© une fois de plus son bras de fer avec l’opposition. Selon les sondages Ă la sortie des urnes, environ 60% ont dit « oui  » Ă une nouvelle Constitution qui, il y a un an, paraissait condamnĂ©e Ă l’Ă©chec. A (...)
    A l’Encontre , ClarĂ­n | 28 janvier 2009 | Lire la suite
  • Bolivie
    « Ballotage catastrophique  » Ă l’AssemblĂ©e constituante
    Ca y est, l’AssemblĂ©e constituante bolivienne a conclu ses travaux, en ce dimanche 9 dĂ©cembre, au terme d’un long processus marquĂ© par de nombreux conflits. A cette occasion, nous mettons en ligne la traduction d’un article publiĂ© dans l’Ă©dition argentine du mois d’octobre du Monde diplomatique. Certes, ce texte devrait ĂŞtre actualisĂ© au vu des nombreux Ă©vĂ©nements des (...)
    El Diplo / Le Monde diplomatique | 14 décembre 2007 | Lire la suite
  • Après le rĂ©fĂ©rendum
    Venezuela : leçons de la dĂ©faite pour la gauche
    La dĂ©faite « partielle, microscopique, d’un cheveu, mais dĂ©faite tout de mĂŞme  » de Hugo Chavez ne peut ĂŞtre lue de manière linĂ©aire. Paradoxalement, elle rĂ©affirme le caractère dĂ©mocratique d’un gouvernement sous les feux de nombreuses critiques et insuffle une bonne dose de crĂ©dibilitĂ© au système de vote Ă©lectronique et surtout au pouvoir Ă©lectoral ; cette dĂ©faite lĂ©gitime en (...)
    Pulso | 6 décembre 2007 | Lire la suite
  • Entre espoir et scepticisme. Fin d’une Ă©poque au Paraguay ?
    Pour la première fois en 60 ans, une vraie possibilitĂ© d’Ă©carter le parti Colorado du gouvernement s’ouvre Ă l’occasion des Ă©lections prĂ©sidentielles prĂ©vues en 2008. Mais ce changement ne sera pas facile. Le solide contrĂ´le exercĂ© par les membres de ce parti sur l’État et les contradictions de l’opposition jouent contre cette perspective. Un ex-Ă©vĂŞque, Fernando (...)
    A l’Encontre , El Diplo / Le Monde diplomatique | 8 août 2007 | Lire la suite
  • Cuba
    Les dilemmes de la transition cubaine : l’heure des changements rĂ©volutionnaires
    « Commandant en chef, Ă vos ordres !  » . La consigne de la crise des missiles de 1962 est toujours en vigueur. Cependant, ni Cuba, ni le monde ne sont les mĂŞmes qu’Ă cette Ă©poque de Guerre froide et d’enthousiasme dĂ©bordant devant une rĂ©volution qui faisait ses premiers pas. 48 ans après cette geste, la « gĂ©nĂ©ration hĂ©roĂŻque  » s’Ă©teint peu Ă peu et les nouvelles portĂ©es et les (...)
    El Diplo / Le Monde diplomatique | 3 juillet 2007 | Lire la suite
  • Bolivie
    AssemblĂ©e constituante et « capitalisme andin  »
    Après un semestre embourbĂ© dans la discussion sur le mode de scrutin de la nouvelle constitution, l’AssemblĂ©e constituante bolivienne a finalement allumĂ© les moteurs. D’après l’accord rĂ©cemment acquis entre la majoritĂ© gouvernementale et l’opposition, les articles qui ne rĂ©colteront pas de majoritĂ© des deux tiers seront transmis Ă une commission spĂ©ciale. Si le dĂ©saccord (...)
    ClarĂ­n | 16 mars 2007 | Lire la suite
  • Entre la nationalisation du gaz et le massacre de Huanuni
    Le labyrinthe de la révolution bolivienne
    Evo Morales Ayma est arrivĂ© au pouvoir avec un mandat prĂ©cis, dĂ©fini par les revendications connues sous le nom de « l’agenda d’octobre  » : convoquer une AssemblĂ©e Constituante afin de procĂ©der Ă la « refondation du pays  », et nationaliser les hydrocarbures. Lors des cinq premiers mois, l’action du gouvernement allait dans le sens d’une application de ce mandat. En mars, (...)
    El Diplo / Le Monde diplomatique , Inprecor | 8 décembre 2006 | Lire la suite
  • Bolivie
    L’AssemblĂ©e constituante au centre des expectatives
    La victoire remportĂ©e par le MAS-IPSP (Mouvement vers le Socialisme - Instrument Politique pour la SouverainetĂ© des Peuples), le parti d’Evo Morales, lors de l’Ă©lection de l’AssemblĂ©e Constituante (AC) le 2 juillet 2006 est indiscutable. Au niveau national, ce parti obtient Ă nouveau un score dĂ©passant les 50 %, dans une Ă©lection oĂą ne se prĂ©sentaient pratiquement que d’illustres (...)
    Inprecor | 15 novembre 2006 | Lire la suite
  • Une ville qui croĂ®t au rythme du prix des mĂ©taux
    Voyage Ă Huanuni, le cœur minier de la Bolivie
    A première vue, Huanuni - Ă 50 kilomètres d’Oruro - pourrait ĂŞtre un de ces si nombreux villages pauvres de l’Altiplano, construits au pied de collines imposantes et arides qui se dĂ©tachent de la cordillère des Andes. Mais Huanuni est loin d’ĂŞtre ainsi. Sous ses maisons d’adobe se trouve une des plus grandes richesses de la Bolivie. Sa place centrale rĂ©sume une identitĂ© minière (...)
    ClarĂ­n | 27 octobre 2006 | Lire la suite
  • L’Equateur, un pays de nationalistes « dollarisĂ©s  »
    La population croit que la convertibilitĂ© est une mauvaise chose, mais la crainte du chaos Ă©conomique freine la dĂ©valuation. Pendant ce temps, l’idĂ©e d’un front Ă©lectoral entre l’indigĂ©nisme et le centre-gauche pour les Ă©lections prĂ©sidentielles qui auront lieu en octobre suit son chemin. Pour la plupart des habitants de Quito, « en ce moment ici on ne parle que du Mondial  », (...)
    Página 12 | 4 août 2006 | Lire la suite
  • Interview de Luis Macas, prĂ©-candidat du mouvement indigène Ă la prĂ©sidence
    Luis Macas : « On nous donne des coups pour prĂ©server le modèle  »
    Luis Macas a Ă©tĂ© le dirigeant de l’historique soulèvement indigène de 1990, dĂ©putĂ© du mouvement Pachakutik entre 1996 et 1998 et ministre de l’Agriculture de Lucio GutiĂ©rrez en 2003. Il est avocat et linguiste et a Ă©tĂ© recteur de l’UniversitĂ© interculturelle des nationalitĂ©s et des peuples. « Les diplĂ´mes m’ont Ă©tĂ© utiles pour 10% de ma carrière, le reste je l’ai (...)
    Página 12 | 4 août 2006 | Lire la suite
  • Entretien avec le vice-prĂ©sident de la Bolivie
    Alvaro Garcia Linera : « Nous ne pensons pas au socialisme mais Ă une rĂ©volution dĂ©mocratique dĂ©colonisatrice profonde  »
    MathĂ©maticien, voyageur, sociologue autodidacte, Ă 44 ans, Alvaro Garcia Linera, le nouveau vice-prĂ©sident bolivien, a Ă son actif cinq ans de prison, plusieurs livres publiĂ©s et une vie de recherche intellectuelle. Dans cette voie, il a explorĂ© de manière « obsessionnelle  » l’idĂ©e de Marx sur les peuples « sans histoire  » et ses conclusions l’ont rapprochĂ© d’Evo Morales. (...)
    Página 12 | 12 juin 2006 | Lire la suite
  • Entretien avec le ministre bolivien des Hydrocarbures
    AndrĂ©s Soliz Rada : « Il y a des pressions pour que la Bolivie liquide son gaz  »
    AndrĂ©s Soliz Rada (1939) est avocat, journaliste et l’une des figures les plus emblĂ©matiques du nationalisme bolivien. (...) Dans les annĂ©es 90, il a exercĂ© les fonctions de dĂ©putĂ© et de sĂ©nateur du parti Conscience de la Patrie (Conciencia de Patria - Condepa). Il croit que, avec la nationalisation des hydrocarbures, « la carte aujourd’hui vide se transformera en un pays rempli de gazoducs  (...)
    Página 12 | 28 mars 2006 | Lire la suite
  • Deux semaines de vertige en Bolivie
    Une ex-employĂ©e domestique comme ministre de la Justice, un ex-cocalero comme « tsar  » anti-drogues, un indigĂ©niste qui veut que les diplomates parlent quechua et aymara, ont Ă©tĂ© certaines des caractĂ©ristiques des premières deux semaines de Evo Morales comme prĂ©sident. Pablo Stefanoni, depuis La Paz, dĂ©crit les deux premières semaines du gouvernement d’Evo Morales, l’impact des (...)
    Página 12 | 27 mars 2006 | Lire la suite
  • Interview d’Alvaro Garcia Linera
    Bolivie : « Le MAS est de centre-gauche  »
    Sociologue, analyste politique très prĂ©sent dans les mĂ©dias, ex-dirigeant de l’ArmĂ©e guĂ©rillera Tupac Katari (EGTK), aux cĂ´tĂ©s de Felipe Quispe aux dĂ©buts des annĂ©es 1990, Alvaro Garcia Linera sera très probablement le prochain vice-prĂ©sident de la Bolivie puisqu’il fait Ă©quipe avec Evo Morales, du Mouvement au socialisme, qui semble avoir remportĂ© haut la main l’Ă©lection de ce 18 (...)
    Inprecor | 19 décembre 2005 | Lire la suite
  • Panorama prĂ©Ă©lectoral
    Bolivie : entre l’utopie et la realpolitik
    Suite Ă un dĂ©cret prĂ©sidentiel, les Ă©lections auront lieu le 18 dĂ©cembre 2005 (elles Ă©taient au dĂ©part prĂ©vues pour le 4 dĂ©cembre). Quelle est la situation en Bolivie Ă un mois de l’Ă©lection du nouveau prĂ©sident ? Evo Morales pourra-t-il s’imposer face aux intĂ©rĂŞts de la droite et à « l’image nĂ©gative  » que de nombreux Boliviens ont de lui ? « C’est vous qui (...)
    El Diplo / Le Monde diplomatique | 9 décembre 2005 | Lire la suite
  • Un an après le soulèvement populaire
    Incertitude politique en Bolivie
    Un an après la dĂ©nommĂ©e guerre du gaz, qui expulsa du gouvernement l’ex-prĂ©sident Gonzalo Sánchez de Lozada, connu sous le nom de Goni, le pays essaye de rĂ©gler ses comptes avec son passĂ© rĂ©cent, au milieu d’une croissante polarisation et incertitude. Le Parlement a approuvĂ© deux mesures clefs, en syntonie avec les revendications des mouvements sociaux et syndicaux du pays qui ont redoublĂ© (...)
    La Insignia | 15 novembre 2004 | Lire la suite

0 | 20