Coca, cocaleros

Peuples indigènes, guerre contre la drogue, mouvement des cultivateurs de coca, répression, fumigations, etc.

  • Dans la région des Yungas, au nord-est de La Paz, la tradition veut qu’un homme qui demande une femme en mariage apporte une poignée de feuilles de coca aux parents de celle-ci, enveloppées dans un « tari , le tissu traditionnel aymara. En plus de considérer la petite feuille verte comme une importante source de revenu, les peuples indigènes de Bolivie la conçoivent également comme un facteur de cohésion sociale. « La feuille de coca fait partie de notre culture (...Lire la suite)
    Sébastien Brulez | 25 janvier 2009
  • Bolivie
    Ce pays de 10 millions d’habitants est un des plus pauvres d’Amérique latine. Sa « capitale La Paz est située 3 600 mètres d’altitude. Le pays comprend trois zones géographiques : une grande région montagneuse avec des plateaux situés au-dessus de 2 500 mètres d’altitude la frontière avec le Pérou, le Chili et l’Argentine ; une plaine basse altitude proche de l’Argentine, du Brésil et du Paraguay et une région amazonienne la (...Lire la suite)
    Eric Toussaint | 10 janvier 2008
  • Reportage
    C’est en décembre 2000 que des avions de fumigation ont commencé survoler le département colombien du Putumayo dans le cadre du Plan Colombie, un programme d’ « aide [des Etats-Unis] signé en 1999 qui comprenait une campagne d’éradication massive des plants de coca par voie aérienne. En fait, les avions pulvérisateurs sont arrivés pour la première fois dans le département en 1997, mais l’épandage ne se faisait alors qu’ petite échelle. Leur (...Lire la suite)
    Kyle Johnson | 21 novembre 2007
  • La Colombie est le plus grand cultivateur de coca illégale et le plus grand producteur de cocaïne au monde. Elle est aussi l‘un des principaux fournisseurs d’héroïne du marché des Etats-Unis. C’est le premier ou le deuxième producteur de faux dollars états-uniens ; elle a le nombre le plus élevé d’enlèvements et d’assassinats commandités ; elle occupe la deuxième place pour le nombre d’enfants liés la guerre et d’habitants touchés (...Lire la suite)
    Francisco E. Thoumi | 6 août 2007
  • Bolivie
    En Bolivie et dans les Andes, la feuille de coca fait partie de la vie de tous les jours, un peu comme le café en Occident. Mais plus au Nord, on continue de l’associer son puissant dérivé, la cocaïne. Au point où la question est devenue un sujet de friction international. Depuis six heures du matin, la soixantaine de soldats du peloton Amarillo patrouillent dans une région reculée du Chapare, la recherche de plantations de coca. Il est près de midi lorsqu’ils (...Lire la suite)
    Louis Jean | 12 juin 2007
  • Entretien avec un des plus illustres spécialistes du narcotrafic
    Il est péruvien et c’est l’un des grands universitaires de la géopolitique de la drogue. Dans cet entretien accordé au quotidien argentin P gina 12, il explique la trame complexe de pouvoir, de terrorisme et de narcotrafic dans son pays. Quelle a été la politique d’éradication des plantations de coca au Pérou ? Tout d’abord, au Pérou comme en Bolivie, la fumigation [épandage de produits chimiques, ndlr] des cultures n’est pas permise, (...Lire la suite)
    Cristian Alarcón | 11 juin 2007
  • L’histoire multiséculaire de la feuille sacrée des Andes est peut-être sur le point de connaître un tournant. Après plus de cinquante ans de sa mise l’index, le gouvernement bolivien est bien décidé défendre sa cause devant les instances internationales. Il faut dire que le contexte a changé : alors qu’en 1961 la feuille de coca est classifiée par la Convention de Vienne parmi les « plantes psychotropes , c’est- -dire capables de produire une (...Lire la suite)
    Johanna Lévy | 1er juin 2007
  • Les Etats-Unis et l’Europe maintenant la Colombie dans un étau, telle est la situation depuis 2002, quand les intérêts des grandes entreprises européennes se sont imposés dans la politique internationale de leurs pays. Quatre ans plus tard, le panorama est contraire celui qui avait été annoncé : plus de guerre au lieu de la paix, plus de cocaïne au lieu de son éradication. Les jeunes du « vieux continent paient eux aussi les conséquences de cette folie. Un (...Lire la suite)
    Héctor Arenas | 5 mars 2007
  • Colombie
    Cécilia faisait le tour de sa petite maison en bois en montrant du doigt les bananiers et les plants de yucca qui avaient été détruits par la fumigation aérienne qui avait eut lieu huit jours plus tôt. Elle expliquait comment les produits chimiques ont recouvert non seulement les récoltes de coca qu’elle et son mari cultivent pour survivre, mais aussi leurs cultures alimentaires et leurs deux jeunes enfants. Maintenant, la famille est en train de lutter pour survivre dans (...Lire la suite)
    Gary Leech | 10 novembre 2006
  • Selon une prophétie andine, la feuille de coca représente pour les indigènes la force, la vie, c’est un aliment spirituel qui leur permet d’entrer en contact avec leurs divinités, « Apus, Achachilas, Tata Inti, Mama Quilla, Pachamama . Alors que pour leurs ennemis, la coca crée la folie et la dépendance... Pendant des siècles, la coca a été considérée comme une plante miraculeuse dotée de vertus extraordinaires. Jusqu’ ce que les occidentaux se mettent (...Lire la suite)
    Carlos Terrazas O. | 28 septembre 2006
  • Juan Evo Morales, président élu de Bolivie, s’est entretenu le 9 janvier dernier, Pékin, avec le chef de l’‰tat chinois, Hu Jintao. Il ne portait pas de cravate ni de costume. La « Chine , a dit le Bolivien, est un « allié politique et idéologique de son pays. Quelques jours auparavant, il avait commenté des dirigeants du Parti Communiste du dragon asiatique, que, durant sa jeunesse, il avait lu Mao Tse-Tung et qu’il en avait retiré une « vision (...Lire la suite)
    Luis Hernández Navarro | 22 février 2006
  • En avril dernier, les cultivateurs et syndicalistes locaux des régions du Pérou où l’on cultive le plus la coca ont organisé une manifestation de masse. Menés par une majorité de femmes, les cocaleros (cultivateurs de coca) ont littéralement fait échec et mat le gouvernement américanophile du Président Alejandro Toledo. Les manifestants de coca et leurs organisations ne faisaient pas partie du réseau criminel des trafiquants de drogue. La Doctrine Fujimori voulait (...Lire la suite)
    Hugo Cabieses | 13 août 2004
  • La politique du gouvernement de Carlos Mesa sur la question de la coca tend céder la pression de l’ambassade américaine, compromettant ainsi l’accord avec le leader cocalero Evo Morales qui jusqu’ présent a favorisé (depuis le soulèvement d’octobre) un fragile équilibre politique et social dans le pays. Le processus complet de restauration de la gouvernabilité s’effondrerait alors cause d’une résolution gouvernementale favorable  (...Lire la suite)
    Erick Fajardo Pozo | 4 avril 2004
  • Quel serait l’impact de la légalisation des drogues sur le conflit armé colombien et sur l’économie du pays ? Analyse détaillée et chiffrée de Justin Podur, Znet/ Colombia Journal. La guerre contre la drogue, ou la prohibition des drogues, aux Etats-Unis est un programme socialement dévastateur. Le budget de lutte contre la drogue du gouvernement états-unien pour 2002 était de 18,8 milliards de dollars, une grande partie de cet argent provenant d’autres (...Lire la suite)
    Justin Podur | 18 mars 2003
  • La guerre de la drogue selon le Docteur Mengele
    Intentions hostiles envers le peuple d’un autre pays. Déploiement d’armes chimiques et d’agents biologiques. Réalisation d’une politique de terres br lées. Parlerait-on encore une fois de plus de l’Irak de Saddam ? En réalité, cela résume clairement les actuelles déprédations de l’administration Bush en Colombie, toutes réalisées sous le drapeau suspect de la guerre contre la drogue. La grande différence est que l’utilisation (...Lire la suite)
    Jeffrey St. Clair | 24 décembre 2002
  • Guerre contre la drogue
    En Bolivie, en décembre 2002, l’exportation de 60 tonnes de feuilles de coca la compagnie Coca-Cola crée la confusion sur les normes en vigueurs d’exportation du produit. L’Organisation des ‰tats Américains (OEA) décrétait il y a quelques décennies la feuille de coca comme étant une drogue - ce qui implique l’interdiction de sa culture, commercialisation et consommation (sauf dans le cadre d’une utilisation traditionnelle au sein du (...Lire la suite)
    Eric Leeuwerck | décembre 2002
  • Bolivie
    Depuis quelques lustres l’Amérique latine montre, chaque jour un peu plus, sa face cachée, sa face amérindienne. Plus exactement, les peuples amérindiens que l’irruption des Européens, voici cinq siècles, avait poussés aux oubliettes, veulent faire reconnaître leurs droits et leur place dans les ‰tats que les péripéties de l’Histoire leur ont assignés. C’est alors le soulèvement néo-zapatiste des Indiens du Chiapas, le 1er janvier 1994 ; ce sont (...Lire la suite)
    Christian Rudel | novembre 2002
  • Les Etats-Unis créent un réseau de bases militaires pour leur hégémonie militaire
    Les Etats-Unis sont en train de faire les dernières retouches pour livrer, en Colombie, une guerre aérienne dans le style du Kosovo. Un réseau de bases militaires est en train de se tisser dans des pays voisins, une distance prudente du théâtre des opérations. Les principales sont celles de Manta (Equateur), Aruba et Curazao. Comme complément logistique, le Pentagone a fait de la base aérienne de Tres Esquinas, dans le Caquetá, au sud de la Colombie, un centre inexpugnable. Le (...Lire la suite)
    Carlos Fazio | 30 août 2000
  • L’Amérique latine  l’heure colombienne
    Tout semblait avoir parfaitement commencé. Alors que le président conservateur César Gaviria (1990-1994) avait décrété la guerre intégrale contre les « chiens enragés de la guérilla et réveillé les secteurs les plus militaristes de la société colombienne ; alors que le libéral Ernesto Samper (1994-1998), déstabilisé par les Etats-Unis, avait d baisser pavillon et jeter la poubelle sa « politique de paix intégrale et de dialogue , le nouveau président (...Lire la suite)
    Maurice Lemoine | août 2000
RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info