Au coeur des quartiers populaires
  • Argentine
    Les villas miserias (bidonvilles-quartiers populaires) de la capitale argentine sont le théâtre d’un vif conflit entre le gouvernement de la ville, Ă la tĂŞte duquel se trouve le chef d’entreprise Mauricio Macri, et leurs habitants, les plus pauvres et marginalisĂ©s, persĂ©cutĂ©s depuis des dizaines d’annĂ©es. « On y va !  », s’Ă©crit Orlando, et nous nous mettons Ă courir sur les huit voies de l’autoroute, bondĂ©e de camions qui arrivent au port remplis (...Lire la suite)
    RaĂşl Zibechi | 21 février 2009
  • Paramilitarisme
    L’annĂ©e dernière, SĂ©rgio Cabral, gouverneur de l’Etat de Rio de Janeiro au BrĂ©sil, louait le succès du gouvernement colombien dans la rĂ©duction de la violence Ă Bogotá. Autrefois une des villes les plus dangereuses du monde, Bogotá a vu ses taux de criminalitĂ© baisser considĂ©rablement ces cinq dernières annĂ©es. Cabral dĂ©clara qu’il essayait de transposer le modèle colombien Ă Rio de Janeiro, mais il a depuis changĂ© d’avis. Il a dĂ » se rendre compte (...Lire la suite)
    Gary Leech | 28 septembre 2007
  • Indissociable des phĂ©nomènes d’exclusion et d’inĂ©galitĂ© - aggravĂ©s dans les villes latino-amĂ©ricaines par la gĂ©nĂ©ralisation des politiques nĂ©olibĂ©rales -, la pauvretĂ© urbaine est une rĂ©alitĂ© multidimensionnelle qui requiert des politiques sociales complexes. L’amĂ©lioration des conditions d’existence et l’accès aux Ă©quipements urbains ne peuvent suffire. La participation et la citoyennetĂ© jouent aussi un rĂ´le (...Lire la suite)
    Alicia Ziccardi | 17 septembre 2007
  • Argentine
    Lorsque le travail a Ă©tĂ© transformĂ© en dĂ©chet, eux, ils ont dĂ » descendre dans la rue pour le rĂ©cupĂ©rer, le recycler. Cinq ans ont passĂ© depuis l’Ă©clatement de la crise. On ne considère plus les « cartoneros  » comme un « symbole national  » mais, mĂŞme si Ă prĂ©sent on les ignore, ils continuent de survivre avec ce que les autres ont en trop. Le silence habituel d’une nuit de lundi, s’interrompt. Le bruit des roues tournant sur l’asphalte se fait de (...Lire la suite)
    Laura Caniggia | 14 septembre 2007
  • Venezuela
    La rĂ©volution bolivarienne du Venezuela est souvent rĂ©sumĂ©e Ă la figure emblĂ©matique du prĂ©sident Chavez. Pourtant, loin du palais de Miraflores, un certain nombre de communautĂ©s des quartiers populaires de Caracas appuie le processus. Prendre le mĂ©tro jusqu’Ă La Paz. De lĂ , marcher quinze minutes jusqu’Ă La India. Prendre ensuite une camionnette en direction de Las Cuatras Esquinas. Marcher Ă nouveau. Vous ĂŞtes arrivĂ© dans la communautĂ© de Las Casitas, au (...Lire la suite)
    Yannick Lacoste | 11 décembre 2006
  • Nourrir les enfants Ă l’Ă©cole. L’ambition du gouvernement se heurte aux immenses besoins de la population. Les hauteurs de La Vega, un quartier du sud-ouest de Caracas. De part et d’autre de la crĂŞte, les maisons s’accrochent au flanc de la colline. Des briques, parfois. Du plastique et du bois, plus souvent. RĂ©gulièrement, une coulĂ©e de boue en emporte quelques-unes en bas, tout en bas de la vallĂ©e. C’est l’un des barrios les plus pauvres du (...Lire la suite)
    Renaud Lambert | 30 novembre 2006
  • La vue depuis les collines du quartier populaire (barrio) San Agustin del Sur est spectaculaire. D’Ă©troites allĂ©es encadrent Caracas et, au loin, la luxuriante montagne drapĂ©e de nuages de El Avila. Montant et descendant les escaliers de ciment des environs, les adolescents vagabondent en flirtant, en bavardant ou perdus dans les fonctions bon marchĂ© des SMS de leurs tĂ©lĂ©phones cellulaires. Au sommet d’une proche colline, il y a un petit dĂ©potoir. De loin, ses dĂ©chets (...Lire la suite)
    Christian Parenti | 17 novembre 2005
  • Depuis sa naissance, avec l’Ă©lection d’Hugo Chávez Frias Ă la prĂ©sidence du Venezuela en 1998, le processus bolivarien a toujours Ă©tĂ© bercĂ© par le chant des Cassandres. Dans la presse nationale, comme Ă l’Ă©tranger, celles-ci se sont longtemps crues fondĂ©es Ă dĂ©noncer, par anticipation, la dĂ©gĂ©nĂ©rescence inĂ©vitable d’un « rĂ©gime illĂ©gitime  » vers une forme d’autoritarisme dictatorial. Si, depuis, la rĂ©alitĂ© ne leur a jamais donnĂ© raison, (...Lire la suite)
    Renaud Lambert | 17 janvier 2005
  • Une Ă©cole de la communautĂ©
    L’Ecole Alberdi est une petite Ă©cole d’un quartier populaire de Caracas, situĂ© sur une des nombreuses collines surplombant la capitale du Venezuela. C’est au sein de ces quartiers formĂ©s de labyrinthes de ruelles, de maisonnettes, de ranchos construits au rythme de l’exode rural que vit la majoritĂ© de la population caraqueña. C’est lĂ aussi qu’aujourd’hui bat le cĹ“ur du ‘proceso’, ladite RĂ©volution bolivarienne (...Lire la suite)
    FrĂ©dĂ©ric LĂ©vĂŞque | 12 décembre 2004
  • Quand des parents assument la dĂ©fense des droits des enfants
    Le 2 dĂ©cembre 2002, dans une nouvelle tentative de faire chuter le prĂ©sident Chávez, l’opposition vĂ©nĂ©zuĂ©lienne lançait une grève gĂ©nĂ©rale indĂ©finie pour faire chuter le gouvernement. Mais de grève gĂ©nĂ©rale, il n’y en a pas eu au Venezuela. Il s’agissait avant tout d’un lock-out patronal accompagnĂ© d’un sabotage du secteur pĂ©trolier. Dans l’enseignement, un bon nombre d’Ă©coles furent fermĂ©es par leur directeur ou leur autoritĂ© (...Lire la suite)
    FrĂ©dĂ©ric LĂ©vĂŞque | 11 décembre 2004
  • Guerre contre les pauvres
    Dans des conditions suspectes, 104 jeunes dĂ©tenus ont perdu la vie, le 17 mai 2004, dans l’incendie de la prison de San Pedro Sula. Cette tragĂ©die a mis en lumière la guerre que mène le Honduras contre les dĂ©linquants, surtout les plus jeunes et les plus pauvres. En marge de la rĂ©pression lĂ©gale, des centaines d’exĂ©cutions extrajudiciaires d’enfants et d’adolescents ensanglantent le pays : 2 125 jeunes, de 3 ans Ă 23 ans, ont Ă©tĂ© assassinĂ©s ces cinq (...Lire la suite)
    RaphaĂ« lle Bail | 4 novembre 2004
  • Une maison rustique, Ă moitiĂ© finie au milieu de la colline. Un drap sĂ©pare le cabinet de consultation de la salle d’attente. Celui qui arrive doit rarement s’identifier. « Comment allez-vous Mr. Antonio, votre tension a baissĂ© ?  », dit l’infirmière vĂ©nĂ©zuĂ©lienne Carlota Núñez, 53 ans. Antonio entre, et peu Ă peu des habitants du quartier « Las Terrazas d’Oropeza Castillo  », du municipe de Sucre, Ă Caracas, se dĂ©placent dans la salle d’attente (...Lire la suite)
    Claudia Jardim | 20 octobre 2004
  • Comme chaque matin, Elsa Hernandez ouvre son Ă©tal de marchande des quatre-saisons situĂ© tout près de la bouche de mĂ©tro de la station ’Bellas artes’ en plein cĹ“ur de Caracas. Rien d’extraordinaire lĂ -dedans, si ce n’est que la parcelle de production des lĂ©gumes de sa coopĂ©rative ’ Travail et Terre’ se trouve juste derrière elle, au pied des tours de ’Parque central’, complexe abritant plusieurs ministères et agences (...Lire la suite)
    Louis Nicodème | 16 septembre 2004
  • « Les missions sont comme un Etat parallèle, elles obligent les ministères Ă se coordonner et Ă exĂ©cuter  ». La phrase surprend le chroniqueur de Página/12 [quotidien argentin] parce que celui qui la prononce est un ministre du gouvernement vĂ©nĂ©zuĂ©lien. Le ministre parle dans son bureau muni de grandes fenĂŞtres, situĂ© dans un immeuble moderne et haut, comme la majoritĂ© des bâtiments publics de Caracas. Quand il parle de « missions  », le fonctionnaire se rĂ©fère aux (...Lire la suite)
    Martín Piqué | 25 mai 2004
  • Interview de R. Capella, ministre de la SantĂ© et du DĂ©veloppement social
    Depuis un an, le gouvernement du Venezuela bâtit un nouveau système de santĂ© public destinĂ© en prioritĂ© aux populations les plus dĂ©munies. Les explications du ministre de la SantĂ© et du DĂ©veloppement social, Roger Capella, de passage Ă Genève. Depuis le plĂ©biscite, en 1999, de sa nouvelle Constitution, le Venezuela vit au rythme des bouleversements socioĂ©conomiques et des rĂ©sistances acharnĂ©es qu’ils entraĂ®nent. Nationalisation des revenus pĂ©troliers, rĂ©forme (...Lire la suite)
    Benito PĂ©rez | 22 mai 2004
  • Face visible de la crise, ils s’organisent
    Samuel Shellenberg | 7 août 2003
  • Quand la population se rĂ©approprie son Ă©cole
    Dans le quartier Manicomio de Caracas, pendant la « grève  » du dĂ©but de l’annĂ©e impulsĂ©e par les secteurs rĂ©actionnaires et droitiers du pays, ceux-lĂ mĂŞmes qui avaient fait le coup d’Etat d’avril 2002, les enfants se sont retrouvĂ©s sans Ă©cole. La direction et une partie des professeurs du collège Jean-Baptiste Alberdi ont pris le parti de ces secteurs qui voulaient faire tomber le gouvernement populaire d’Hugo Chávez. Les responsables de (...Lire la suite)
    Pascual Serrano | 7 mai 2003
  • Interview de Neka Jara & Roberto Lopez
    « C’est pas le moment d’ĂŞtre les seuls en rue ». Anticapitalistes, autonomes gardent une Ă©norme distance de point de vue. Les piqueteros de la Veron comptent les coups reçus, les histoires de militance et l’actualitĂ© d’un groupe crĂ©Ă© par des catĂ©chistes et des laĂŻques. Interview de Neka Jara et Roberto Lopez. Les premiers piqueteros de la Coordination Anibal Veron Ă Solano n’Ă©taient pas des militants très radicaux, comme le croyait le (...Lire la suite)
    Laura Vales | 28 avril 2003
  • Que l’on soit VĂ©nĂ©zuĂ©lien ou non, on a parfois tendance Ă oublier les vĂ©ritables promesses Ă©lectorales de l’actuel prĂ©sident Hugo Chávez. Ă€ l’inverse de ses prĂ©dĂ©cesseurs, Chávez n’a pas promis de faire un millionnaire de chaque Ă©lecteur. Au contraire : Ă maintes reprises il a rĂ©pĂ©tĂ© les nombreux obstacles qui se dresseraient contre la mise en Ĺ“uvre des politiques nĂ©cessaires Ă l’Ă©radication de la pauvretĂ© et Ă une sociĂ©tĂ© plus (...Lire la suite)
    Alvaro Sanchez | 20 janvier 2003
  • Crise et auto-organisation en Argentine
    De mĂŞme que les Ă©vĂ©nements du 11 septembre 2001 ont eu un profond impact sur la conscience de la sociĂ©tĂ© amĂ©ricaine dans son ensemble, ce qui s’est passĂ© en Argentine les 19 et 20 dĂ©cembre 2001 a provoquĂ© un changement important dans la conscience de la majoritĂ© des Argentins. Presque une annĂ©e après ces journĂ©es tragiques, on peut interprĂ©ter ces Ă©vĂ©nements de plusieurs manières. Certains estiment que les pillages qui se sont produits dans certaines zones du Grand (...Lire la suite)
    JosĂ© Luis Gonzalez | 22 décembre 2002

0 | 20

RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info