| Rťseau d'information et de solidaritť avec l'Amťrique latine |
http://www.risal.info/spip.php?article2295

Analyse du brouillon du document de fondation
Radiographie de la Banque du Sud

La Banque du Sud devrait officiellement √™tre lanc√©e √ la rentr√©e prochaine. En effet, selon la ministre de l’√‰conomie argentine, Felisa Miceli, le document de fondation et les statuts seront pr√™ts pour le mois d’ao√ »t, quand les ministres de l’√‰conomie des pays membres se rencontreront √ nouveau √ Rio de Janeiro pour finaliser les derniers d√©tails.
Pr√©alablement √ cet √©v√©nement, le quotidien argentin P√°gina 12 en profite pour dresser le portrait de cette nouvelle institution r√©gionale sur base d’un brouillon du document de fondation qu’un ¬« vent favorable ¬ » lui a apport√©.

par Fernando Krakowiak
4 juillet 2007

Quels seront les pays membres de la Banque du Sud ?

La Banque du Sud est une id√©e originale du pr√©sident v√©n√©zu√©lien Hugo Ch√°vez qui, en ao√ »t 2004, a propos√© la mise en place d’une institution financi√®re r√©gionale pour ¬« cesser de d√©poser nos r√©serves dans des banques du Nord ¬ » et pouvoir disposer de ces ressources pour nous ¬« entraider ¬ », au lieu d’emprunter √ des organismes multilat√©raux comme le Fonds Mon√©taire International (FMI) et la Banque mondiale. Ce projet a re√ßu l’appui initial de l’Argentine, puis de l’Equateur et de la Bolivie, rejoints enfin par le Br√©sil et le Paraguay. A terme, les promoteurs du projet esp√®rent rallier d’autres pays d’Am√©rique latine [1].(...)

Quel sera son objectif ?

L’une des principales discussions des derniers mois a port√© sur les objectifs que devra se fixer l’institution. Hugo Ch√°vez voulait que la banque favorise les investissements et qu’elle adopte en plus le r√īle de pr√™teur en derni√®re instance dans la r√©gion, ce qui en aurait fait une sorte de FMI du Sud. Cependant, l’accord s’est fait sur un mod√®le proche de celui de la Banque nationale de d√©veloppement du Br√©sil (BNDES). Dans la derni√®re version du texte fondateur, auquel [le quotidien argentin] P√°gina 12 a eu acc√®s, on peut lire que la banque a pour objet de financer le d√©veloppement √©conomique et social des pays membres de la toute nouvelle Union des nations sud-am√©ricaines (UNASUR), fond√©e en avril au cours du Sommet √©nerg√©tique sud-am√©ricain, en se servant de ¬« l’√©pargne intra- et extra-r√©gionale, en favorisant l’int√©gration, en r√©duisant les asym√©tries et en promouvant une r√©partition √©quitable des investissements entre les Etats membres ¬ ».

Quelles fonctions concr√®tes remplira-t-elle ?

Les principales fonction de cet organisme seront les suivantes : a) financer des projets de d√©veloppement dans des secteurs cl√©s de l’√©conomie, pour am√©liorer la comp√©titivit√© et le d√©veloppement scientifique et technologique ; b) fournir une assistance technique, apporter des cautions, des avals et autres garanties qui permettent de soutenir le d√©veloppement productif, √©conomique et financier ; c) √©mettre des bons, des billets √ ordre, des obligations ou tout autre type d’instruments financiers et agir comme agent de placement des titres de ses membres, capter des ressources financi√®res de toutes sortes et sous quelque forme que ce soit, aider financi√®rement en cas de catastrophe naturelle ; d) proposer des services de gestion de portefeuille, assurer des fonctions de tr√©sorerie au service d’organismes gouvernementaux, intergouvernementaux et internationaux, ainsi que d’entreprises publiques ou priv√©es.

Quel sera son capital initial ?

Chaque membre souscrira le m√™me nombre d’actions. Toutefois, il est pr√©cis√© que si un Etat en souscrit un plus grand nombre, la part du portefeuille sur laquelle il aura le droit d’obtenir des pr√™ts sera augment√©e d’autant. Le ministre des Finances br√©silien, Guido Mantega, a assur√© d√©but mai que chaque pays apporterait entre 300 et 500 millions de dollars, mais le capital qu’ils y mettront effectivement sera beaucoup plus petit. (...)

Quelle sera sa structure administrative ?

La banque sera dot√©e d’un conseil minist√©riel compos√© des ministres de l’Economie des Etats qui auront souscrit des actions de classe A (seuls peuvent le faire les pays de l’UNASUR). Chaque Etat aura une voix et les d√©cisions se prendront √ la majorit√© absolue. Cet organisme √©tablira les politiques g√©n√©rales √ moyen et long terme. Pour g√©rer la banque au quotidien, un directoire sera charg√© d’approuver le budget et les √©tats comptables, d’√©lire le pr√©sident, d’ex√©cuter la politique financi√®re, de proc√©der aux op√©rations de cr√©dit. Chaque pays de classe A nommera un directeur. En donnant une voix √ chaque pays, on tente de rompre avec la logique des organismes multilat√©raux, domin√©s par les pays d√©velopp√©s.(...)

Notes:

[1[NDLR] Le ministre de l’√‰conomie uruguayen a annonc√© officiellement ce jeudi 28 juin que son pays rejoignait le projet.


En cas de reproduction de cet article, veuillez indiquer les informations ci-dessous:

Source : P√°gina 12 (http://www.pagina12.com.ar/), 11 juin 2007.

Traduction : Courrier International (http://www.courrierinternational.com - 12 juin 2007). Traduction revue par l’√©quipe du RISAL.

Introduction √ l’article r√©dig√©e par l’√©quipe du RISAL.

Les opinions exprimťes et les arguments avancťs dans cet article demeurent l'entiŤre responsabilitť de l'auteur-e et ne reflŤtent pas nťcessairement ceux du Rťseau d'Information et de Solidaritť avec l'Amťrique Latine (RISAL).


GLOSSAIRE

Banque du Sud

Projet propos√© par le pr√©sident v√©n√©zu√©lien Hugo Chavez de cr√©ation d’une banque internationale du Sud, regroupant notamment les membres du Mercosur, pour construire une plus grande autonomie financi√®re (...)