Articles
ę FSLN Ľ : 29 resultats trouves.
  • La proclamation des r√©sultats des √©lections du 5 novembre 2006 par le Conseil supr√™me √©lectoral a ent√©rin√© la victoire de Daniel Ortega √ la pr√©sidence de la R√©publique. Apr√®s trois d√©faites successives, le candidat du Front Sandiniste de Lib√©ration Nationale (FSLN) retrouve la direction d’un pays qu’il avait occup√©e de 1984 √ 1990. Elu avec 38 % des voix et s’appuyant sur une formation politique minoritaire dans la future Assembl√©e, le nouveau gouvernement (...)

    Lionel Bar | 12 janvier 2007 | point : 100%
  • Depuis qu’il s’est vu forc√© d’abandonner le pouvoir, √ la suite de la d√©faite √©lectorale de 1990, le Front Sandiniste de Lib√©ration Nationale (FSLN, Frente Sandinista de Liberaci√≥n Nacional) a travers√© plusieurs crises politiques qui ont amen√© une bonne partie de ses fondateurs et leaders les plus charismatiques √ abandonner le parti. Aux d√©sertions se sont ajout√©es les remises en question √©thiques dont souffre son principal dirigeant, Daniel Ortega, ce qui se (...)

    Ra√ļl Zibechi | 1er novembre 2006 | point : 72%
  • Interview d’un dirigeant syndical nicaraguayen

    Dirigeant syndical exp√©riment√©, Mario Malesp√≠n a √©t√© l’un des principaux organisateurs de la longue r√©sistance contre la privatisation des t√©l√©communications au cours des ann√©es 1990. Licenci√© ill√©galement en 1998 pour ses activit√©s militantes, r√©int√©gr√© sur d√©cision de justice, puis licenci√© de nouveau quelques jours plus tard, il se bat pour retrouver son poste de travail. L’analyse de la situation actuelle du Nicaragua que fait ce militant sandiniste lucide (...)

    Sergio Ferrari | 20 juillet 2004 | point : 68%
  • Nicaragua

    De retour au gouvernement depuis six mois, la gauche mise sur la participation populaire et la mobilisation des organisations sociales pour r√©aliser son programme d’√©radication de la mis√®re.
    Le 19 juillet 1979, le Front Sandiniste de Lib√©ration Nationale (FSLN) prenait le pouvoir au Nicaragua, apr√®s de longues ann√©es de gu√©rilla. Au sein de la direction r√©volutionnaire coll√©giale, compos√©e de neuf commandants, se profilait d√©j√ Daniel Ortega Saavedra qui, vingt-huit ans (...)

    Sergio Ferrari | 26 juillet 2007 | point : 60%
  • Nicaragua

    A quelques heures des √©lections nicaraguayennes du dimanche 5 novembre, les jeux ne sont pas encore faits, m√™me si tous les sondages placent en t√™te le candidat du Front Sandiniste de Lib√©ration Nationale (FSLN) Daniel Ortega. Trois facteurs auront un poids d√©cisif dans les urnes : les ind√©cis, le ¬« g√ľeg√ľense ¬ » - ou les incertitudes des sondages - et l’impact de l’offensive finale men√©e par l’ambassade √©tats-unienne √ Managua.
    Cinq candidats se disputent la (...)

    Sergio Ferrari | 3 novembre 2006 | point : 52%
  • Apr√®s avoir renvers√© la dictature de Somoza en juillet 1979, les sandinistes ont tent√©, durant les ann√©es 1980, de mener un projet d’inclusion sociale des secteurs populaires (r√©forme agraire, gratuit√© des services de sant√© et d’√©ducation...) mais d√®s les ann√©es 1990, les gouvernements successifs vont mettre en place des r√©formes √©conomiques √ partir d’un mod√®le n√©olib√©ral destructeur et excluant. La transition politique commence : laissant derri√®re lui (...)

    Cécile Lamarque | 17 mai 2007 | point : 28%
  • Entrevue avec le p√®re Fernando Cardenal

    25 ans apr√®s le triomphe sandiniste du 19 juillet au Nicaragua, le pr√™tre j√©suite Fernando Cardenal ne peut cacher ses sentiments complexes et contradictoires, "une frustration et un v√©cu extr√™mement positif". Acteur de premier plan de cette r√©volution qui secoua l’Am√©rique latine, Fernando Cardenal fut tout d’abord coordinateur de la "Croisade nationale d’alphab√©tisation" (en 1980), puis ministre de l’Education nationale dans le gouvernement sandiniste (1984-1990). Son accession √ ce poste lui valut d’√™tre sanctionn√© par le Vatican, qui le fit expulser de l’ordre des J√©suites [1]. Aujourd’hui, √Ęg√© de 70 ans et r√©int√©gr√© dans son ordre, Fernando Cardenal est aujourd’hui directeur de "Fe e Alegria" (Foi et joie), mouvement d’√©ducation populaire pr√©sent dans les quartiers marginalis√©s. Interview.

    Sergio Ferrari | 21 décembre 2004 | point : 24%
  • Nicaragua : un nouveau type de solidarit√© internationale

    William Grigsby, directeur de la radio ind√©pendante La Primer√≠sima - l’une des plus √©cout√©es au Nicaragua - a une vie bien remplie. Militant de longue date, journaliste par passion, il a √©t√© pendant plusieurs ann√©es l’interlocuteur de la coop√©ration internationale en tant que directeur de la Fondation pour le d√©veloppement municipal Popol Na. Il nous a accord√© un entretien exclusif o√Ļ il √©voque la situation en Am√©rique centrale, les tensions au sein du Front sandiniste et les priorit√©s de la solidarit√©.

    Sergio Ferrari | 19 avril 2005 | point : 24%
  • Apr√®s avoir particip√©, les armes √ la main, au renversement de la dictature d’Anastasio Somoza, puis gouvern√© le Nicaragua de 1980 √ 1990, subissant la guerre d’agression des Etats-Unis, le dirigeant du Front sandiniste de lib√©ration nationale (FSLN), M. Daniel Ortega, retrouve le pouvoir. Au terme du scrutin du 5 novembre, et alors que sont connus les rsultats de 91,48 % des bureaux de vote, le Conseil supr√™me √©lectoral le cr√©dite de 38,07 % des voix. D’apr√®s la (...)

    Maurice Lemoine | 9 novembre 2006 | point : 20%
  • Elections pr√©sidentielles 2006

    √€ l’approche des √©lections l√©gislatives et pr√©sidentielles au Nicaragua, qui se d√©rouleront le 5 novembre prochain, le grand po√®te nicaraguayen Ernesto Cardenal, par ailleurs pr√™tre catholique et qui a √©t√© ministre de la Culture du gouvernement sandiniste r√©volutionnaire des ann√©es 1980, prend position contre la caricature du sandinisme, incarn√©e selon lui par l’ex-pr√©sident Daniel Ortega, auquel il oppose les vraies valeurs du sandinisme.
    Les sandinistes ne (...)

    Ernesto Cardenal | 3 novembre 2006 | point : 20%

pages : 0 | 10 | 20

RISAL.info - 9, quai du Commerce 1000 Bruxelles, Belgique | E-mail : info(at)risal.info